Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Album sanglant : Le chevalier noir

Charlotte Mada - 13.08.2015

Livre - Chevalier - Moyen Âge - Humour


C'est l'histoire du Chevalier Noir, un chevalier du Moyen Âge qui coule une existence paisible dans sa modeste chaumière. Quand un matin, les messagers du roi viennent frapper à sa porte pour lui ordonner de partir combattre les Infidèles.

 

En route, le Chevalier croise un vol de canards sauvages. Il ne peut supporter leurs cris perçants et les abat tous à coups de flèches. Un peu plus loin, il est attaqué par des brigands : il les massacre de son épée. Un moustique est ensuite écrabouillé par sa tapette, les Infidèles décimés, des bandits embrochés, des arbres abattus… Las d'écouter une histoire aussi violente, papa lapin interrompt son fils et lui demande si c'est encore long et, surtout, quelle est la morale d'un tel récit. Ben oui, une histoire, ça finit toujours par une morale…

 

Avec Le Chevalier noir, les petits découvrent qu'une histoire n'est jamais anodine ; elle apporte toujours un enseignement. Mais surtout ils s'amusent car, après trente pages à se demander – comme le papa de Titi – comment va finir cette histoire ultra violente, ils vont bien rire à la lecture des deux dernières pages et de leur morale à la Jean de la Fontaine… ou presque.

 

Après Crocolion et Cékicékapété ?, Antonin Louchard nous fait suivre une nouvelle aventure de Titi. Il embarque cette fois son petit héros en pleine épopée médiévale sombre et sanglante, avec un seul but : nous surprendre et nous amuser.