Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Album stéréotypé : Blanche-neige et les 77 nains

Charlotte Mada - 21.08.2016

Livre - stéréotypes - corvées - nains


Il était une fois une jeune fille nommée Blanche-Neige qui fuyait une méchante sorcière. Elle trouva refuge dans une maison, au cœur de la forêt, habitée par soixante-dix-sept nains. Mais ne pensez pas que c'est de tout repos de vivre avec tant de petites personnes : il faut déjà retenir tous leurs prénoms (Bibine, Jacotin, Moisi, Patemouille, Nullipare, Ratafia, Zigoto, Rutabaga et soixante-neuf autres). Puis faire la lessive, le toilettage des barbes, lire une histoire à chacun avant de dormir, servir à tous le petit déjeuner en même temps, faire la vaisselle… Tout ça pour de petits êtres, certes gentils, mais désordonnés, turbulents, bagarreurs et très bruyants. Bref, un véritable enfer ! Dans de telles conditions, la forêt et ses dangers ne sont-ils pas préférables ?

 

On se représente la vie de Blanche-Neige comme un véritable petit paradis, dans sa maisonnette, entourée de ses nains. Mais est-on sûrs qu'elle était vraiment heureuse à servir de bonne à ses hôtes ? Une pomme empoisonnée et un long sommeil ne sont-ils pas un bienfait quand on se retrouve cantonné à ces tâches domestiques ? Davide Cali revisite le conte des frères Grimm pour en faire une version féministe qui tente de lutter contre les stéréotypes : non, le rôle de la femme n'est pas de rester à la maison à s'occuper du ménage et du confort de ses hommes. Heureusement, la femme est libre de choisir sa vie comme nous le prouve l'héroïne de Blanche-neige et les 77 nains.

 

Les illustrations de Raphaëlle Barbanègre drôles, très colorées et pleines de détails confinent au challenge : 77 nains (ou bonnets, ou bols, ou couverts…) par double-page ça force l'admiration !

 

Fidèles à leur combat pour l'égalité des sexes, les éditions Talents hauts nous offrent un album soutenu par Amnesty international d'une grande drôlerie. Un véritable hymne à la liberté.