Album stéréotypé : La dictature des petites couettes

Charlotte Mada - 15.09.2015

Livre - beauté/apparence physique - déguisement - stéréotypes


Olga, Ana et Sophie organisent un concours de beauté. Chacune choisit un déguisement dans le coffre. Gabriel, qui faisait jusque-là des dessins dans son coin, aimerait bien lui aussi participer à ce concours. Mais un garçon, ça ne peut pas être beau ! Pour être beau, il faut avoir de petites couettes. Le chat non plus ne serait donc pas beau ? Les deux mâles se rebellent : ils peuvent être beaux eux aussi et vont le prouver... si les filles les laissent s'apprêter comme ils le veulent plutôt que d'imposer leurs vues. Et les fourmis et l'oiseau, jurés du concours, que vont-ils penser de nos cinq petits concurrents ?

 

Dès le plus jeune âge, la plupart des enfants portent une grande importance à l'apparence physique. Mais est-elle vraiment importante ? Qu'est-ce qu'être beau ? Y a-t-il des critères objectifs ? Est-ce que le rose, le brillant, les couettes, la féminité sont indispensables à la beauté ? Ilya Green amène les enfants à se poser une grande question philosophique : qu'est-ce que la beauté ? Comment la caractériser ? Est-elle universelle ?

 

Pas de décors, juste des personnages et des accessoires, de jolies robes aux tissus chamarrés pour La dictature des petites couettes, ce nouvel opus de la série des Olga. Après Marre du rose, Ilya Green continue de lutter contre les préjugés liés au sexe. Un combat malheureusement toujours plus que nécessaire...