ROMAN FRANCOPHONE - Tokyo, au début de la guerre sino-japonaise. Un quatuor de musiciens amateurs passionnés de musique classique occidentale se retrouve régulièrement pour jouer Rosamunde de Schubert au centre culturel. Ainsi débute le roman d’Akira Mizubayashi, Âme brisée, qui vient de recevoir le prestigieux Prix des Libraires 2020
 
 
 
 
Il y a là trois étudiants chinois restés au Japon malgré les prémices de la guerre, et Yu, un japonais professeur d’anglais.
 
Au cours de l’une de leurs répétitions, un groupe de militaires surgit. Yu, que son jeune fils accompagnait, a juste le temps de le dissimuler dans une armoire. Rei va assister à toute la scène : les soldats embarquent le quatuor, accusé de comploter contre la Japon. Le violon de Yu est brisé.

L’un des hommes, le lieutenant Kurokami, découvre le garçon caché, le sauve en se taisant, et lui rend même les débris de l’instrument de son père.
 
Rei ne reverra jamais son père et restera marqué à jamais par cet épisode. A Mirecourt, où il a été adopté par un ami français de Yu, il va devenir luthier et vouer sa vie entière à la restauration de l’instrument détruit.
   
Des décennies plus tard, la découverte d’une jeune violoniste virtuose le pousse à retrouver ses racines. Il décide de retourner au Japon pour tenter de recueillir des témoignages sur l’arrestation de son père et ainsi trouver l’apaisement. 
 
Un roman lumineux, sensible, délicat, dans lequel la musique est omniprésente et où l’on retrouve les thèmes de prédilection d’Akira Mizubayashi : le déracinement et l’impossible deuil. Magnifique. 
 
Géraldine Delauney, libraire
Librairie Dialogues à Morlaix

 

Akira Mizubayashi - Âme brisée – Gallimard – 9782072840487 – 19 €

#PrixdesLibraires2020



Commentaires
Un livre merveilleux que j’ai lu l’an dernier. C’est formidable que les libraires l’aient choisi! Une superbe histoire racontée dans un style très agréable. A mettre entre toutes les mains. J’espère qu’il s’en vendra beaucoup d’exemplaires!
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : littérature
Total pages : 238
Traducteur :
ISBN : 9782072840487

Âme brisée

de Akira Mizubayashi

Tokyo, 1938. Quatre musiciens amateurs passionnés de musique classique occidentale se réunissent régulièrement au Centre culturel pour répéter. Autour du Japonais Yu, professeur d’anglais, trois étudiants chinois, Yanfen, Cheng et Kang, restés au Japon, malgré la guerre dans laquelle la politique expansionniste de l’Empire est en train de plonger l’Asie. Un jour, la répétition est brutalement interrompue par l’irruption de soldats. Le violon de Yu est brisé par un militaire, le quatuor sino-japonais est embarqué, soupçonné de comploter contre le pays. Dissimulé dans une armoire, Rei, le fils de Yu, onze ans, a assisté à la scène. Il ne reverra jamais plus son père... L’enfant échappe à la violence des militaires grâce au lieutenant Kurokami qui, loin de le dénoncer lorsqu’il le découvre dans sa cachette, lui confie le violon détruit. Cet événement constitue pour Rei la blessure première qui marquera toute sa vie... Dans ce roman au charme délicat, Akira Mizubayashi explore la question du souvenir, du déracinement et du deuil impossible. On y retrouve les thèmes chers à l’auteur d’Une langue venue d’ailleurs : la littérature et la musique, deux formes de l’art qui, s’approfondissant au fil du temps jusqu’à devenir la matière même de la vie, défient la mort.

J'achète ce livre grand format à 19 €

J'achète ce livre numérique à 13.99 €