Anges, Julie Grelley

Clément Solym - 07.01.2010

Livre - anges - Julie - Grelley


Colline Lelègue débuta sa carrière de mannequin à 14 ans. Quelques minables concours de miss dans la région où ses parents ont leur ferme, des trophées sans gloire et Monsieur X de l’agence Elite qui la repère. Elle est castée, fait quelques essais et hop, à 15 ans, la voilà au fait de sa gloire. Colline a disparu, cédant la place à Lynn, avec deux ‘n’, évidemment. Mais qu’aime-t-on d’elle sinon son image, son apparence ? Sa beauté devient funeste, gage de tromperie : qui connaît autre chose que la créature de papier ? Qui l’aimera pour son âme ? Quand un ange se brûle les ailes, il perd aussi tout espoir…

Il y eut un avant. Il y aura un après. Plus sinistre encore. Lynn est enterrée, quand Colline met le feu aux millions de francs gagnés durant son éphémère carrière. Pour être heureuse, elle doit se départir de cette encombrante beauté, parvenir à se défigurer pour ne plus être qu’une âme réclamant d’être aimée comme telle. Les yeux de l’homme qui la gagneront verront au travers de la chair. Et pour l’aider, voilà qu’elle grossit, démesurément, et pèse bientôt plus de 110 kg. Pour les cheveux et les yeux, une décoloration hideuse et des lentilles. Pour le visage, une balafre au couteau qui part de la lèvre au menton. Le sourire ? Passer ses dents au solvant : effet jauni et chicots garantis…

Colline est en route pour une nouvelle vie. Mais elle doit désormais trouver cette âme qui saura l’aimer. Et la purifier. Ce sera tout simple. Comme les castrats de jadis, elle n’aura qu’à trancher, découper, inciser et cautériser. Elle kidnapppe Quentin. Ses parents ont quitté la ferme pour la soirée : elle pourra le purifier et il deviendra son ange. Mais les parents rentrent plus tôt que prévu. Découvre Colline, Quentin, les instruments. Abasourdis. Incompréhension. Et la plainte, la police, le procès. La prison. Six ans. Mais pour bonne conduite, elle n’en fera que trois. Désormais, Colline travaille dans un magasin de bricolage. Elle est complètement folle. Et cherche toujours son ange…

Bon, d’abord, âmes sensibles, s’abstenir. Si le roman de Julie passe à peu près les détails les plus… ‘chirurgicaux’ des actes purificatoires menés par Colline, l’imaginaire, lui, galope à peu près à toute vitesse. Et l’on se représente facilement les pires scènes de castration effectuées manu militari sur des garçons enlevés de 12 à 14 ans… Eh oui, avant la puberté, sinon, ils sont perdus.

Pour ceux qui auront survécu, et pensent déjà comme moi que le roman peut aspirer au prix Sade pour 2010, ils auront encore une écriture schizophrénique à endurer. Le récit mené conjointement à la 1ère et la 3eme personne, faisant tour à tour parler Colline et la regardant agir met particulièrement mal à l’aise. Efficace, et même redoutable petit effet de style.

Enfin, il faudra endurer la folie de Colline, ses prises de sachets hyperprotéinés et ses vomissements, son physique qui empire, son apparence pachydermique repoussante et malsaine… Tout pour faire d’elle un véritable monstre. Pire : l’une de ces créatures de foire que l’on exhibe en clou de spectacle et qui surpasse Elephant Man… Ajoutons la délirante quête d’un préado qu’elle recherche pour le purifier à sa sauce, c’est-à-dire, le castrer et l’on plonge dans le grand chaos schizoïde et les bouchées (sic !) délirantes !

Très honnêtement, même si je confesse une propension à me délecter de livres hors norme et même obsessif, comme il s’en trouve avec Cadence de Stpéhane Velut, Anges passe les bornes avec allégresse et vous renvoie dans le fin fond de votre canapé. On se prend à se planquer derrière les coussins, en regardant le livre fermé, anxieux de savoir s’il ne va pas vous sauter à la gorge, ou s’il ne nous a pas déjà contaminés…

Un premier roman à prendre avec des pincettes, pour amateur de cette folie ordinaire, si proche du réel qu’il ressemblerait à un sordide, mais simple fait divers.


Retrouvez Anges de Julie Grelley, en librairie



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.