Anne Pauly : d'une fille à son père, de l'amour et des souvenirs aussi

Auteur invité - 08.06.2020

Livre - Prix du Livre Inter 2020 - Anne Pauly Verdier - Avant que j'oublie


ROMAN FRANCOPHONE - Une jeune femme sort avec son grand frère de l’hôpital, où leur paternel vient de mourir. Ainsi débute le premier roman d'Anne Pauly, paru chez Verdier, et couronné ce jour, après d'autres récompenses, par le Prix du Livre Inter 2020
 


Il faut organiser bien sûr les funérailles de ce père, mais aussi, pour elle, consigner par écrit ce qui lui reste de lui avant que l’oubli ne fasse son œuvre.
 

[...] Les infirmières avaient fermé ses yeux, coincé son visage dans une mentonnière et habillé son corps d’une petite blouse vert pâle façon sweat-shirt. C’était triste et drôle, ça l’aurait fait rire, cette petite blouse verte qui lui cachait à peine le genou. J’ai regardé son pied violacé, la vache ! le pauvre, sa barbichette miteuse et son beau visage déserté. En gardant sa grande main qui tiédissait dans la mienne, j’ai souhaité de tout mon cœur ne jamais oublier son odeur et la douceur de sa peau sèche. Je lui ai demandé pardon de ne pas avoir vu qu’il mourait, je l’ai embrassé et puis j’ai dit à haute voix, ciao je t’aime, à plus, fais-nous signe quand tu seras arrivé. Je suis sortie dans le couloir lino-néon, une aide-soignante est passée en savatant et mon frère est arrivé. On y est retournés une dernière fois, pour vérifier. Et puis on a plié les gaules, comme il disait toujours. La vie, cette partie de pêche.


Ce roman nous parle de ce que c’est d’être désormais orpheline, et ce qu’on reçoit en héritage. Certes, une maison pleine d’objets à trier; mais surtout des souvenirs douloureux et heureux, des failles retrouvées en soi, des valeurs transmises et des rendez-vous manqués, des déceptions et des fiertés réciproques.
 
[ Premières pages ] Avant que j'oublie - Anne Pauly

L’écriture, fine, alerte, au style marqué, déborde d’humour et de tendresse pour formuler ce qu’est l’ambivalence envers son père malade, malade, au fond, de bien d’autres choses tenues masquées par son alcoolisme de son vivant.

Toutes l’intensité et la pudeur de la relation père-fille y sont narrées avec une grande justesse. Chapeau bas pour ce premier roman !
 

NDLR : Le premier roman d'Anne Pauly, outre le Prix du Livre Inter, a reçu le prix Envoyé par la Poste, et a fait partie de nombreuses sélections


Anne Pauly - Avant que j'oublie - Editions Verdier - 9782378560294 - 14 €
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Verdier
Genre : littérature
Total pages : 144
Traducteur :
ISBN : 9782378560294