Aristocrates sauvages de Jim Harrison & Gary Snyder

La rédaction - 01.03.2017

Livre - Aristocrates sauvages - Jim Harrison - Gary Snyder


Fruit de rencontres nourries, substrat poétique et excellente introduction à l’œuvre de Gary Snyder, ces entretiens inédits nous offrent aussi de découvrir un autre Jim Harrison.

 

 

 

L’auteur de Dalva, Wolf et Retour en terre laisse derrière lui une œuvre immense, et avec elle des joies profondes de lecture et de relecture. Sa truculence et son lien très fort à la corporéité nous ont cependant quelque peu fait oublier son ancrage en d’autres continents, pourtant au centre de sa vaste cartographie intérieure.

 

Il en va ainsi de son inclination pour le bouddhisme zen, partagée par son ami Gary Snyder.

 

Ce nom ; bien sûr que vous le connaissez. L’Arrière-pays, Amérique, Île Tortue... Non ? Premier chant du chaman, alors... Souvenez-vous du Bhikkû Japhy Ryder des Clochards célestes de Jack Kerouac ! Là, vous y êtes ! En France, nous avons moins retenu son nom que celui de son acolyte. Pourtant, il a amorcé une véritable transition entre littérature de la contre-culture de la Beat Generation, pensée écologiste et Nature Writing.

 

De la vie de cet homme au visage d’ascète rieur, il est difficile de parler tant elle est riche et dense, tout comme de celle de son ami, brève mais pleine. Dans ces entretiens, les deux hommes se racontent avec humilité, honnêteté et pudeur.

 

Nous invitant à leur table, à nous joindre à eux pour une lecture comme à les suivre en promenade, Jim Harrison et Gary Snyder questionnent des notions centrales de leurs œuvres : l’animalité, le rapport au monde, à l’archaïque, comme à la nature et au sens.

 

Célébrant tous deux un ensauvagement nécessaire à une compréhension profonde de notre humanité.

 

Anaïs Mihraje,
Le Merle Moqueur (Paris)


traduit de l’anglais (États-Unis) par Matthieu Dumont
livre accompagné du DVD du film La Pratique sauvage

 

en partenariat avec le réseau Initiales