Au cœur des corps brisés, redécouvrir l'humanité à vif

Clémence Holstein - 12.05.2018

Livre - Prendre soin Chevet - relation soignant soigné - patients soignants reeducation


En centre de réadaptation, pour le kiné qu'est François Chevet, et ses collègues, Prendre soin est une vocation et un accomplissement. Un sens qui pousse en avant. L'auteur rend hommage au souci de l'autre et au respect du vivant quel que soit le miroir qu'il nous tende. Tout juste magnifique.

 

 

François Chevet dépeint avec brio la relation soignant-soigné. C'est ainsi que l'on nomme avec objectivité cette relation n'est-ce pas ? L'on s'aperçoit, si l'on ne l'a pas déjà vécue, que cette relation est bien davantage qu'un simple lien professionnel et encore autre chose qu'un attachement personnel classique. De nombreuses subtilités viennent s'imposer et l'exercice se joue toujours sans filet. A chacun de risquer son âme et son équilibre s'il s'en sent les moyens.

Et on ne peut que constater combien il est exigeant d'être soignant auprès d'êtres proprement fracassés. L'intimité qui se noue entre le kiné et le corps du patient au sein d'une relation apparemment professionnelle implique chacun des acteurs émotionnellement et moralement. La pseudo neutralité que les règles d'aujourd'hui veulent dicter aux soignants n'a plus ici aucun sens. Elle serait même un frein certain à toute forme de soin. Il est question d'être avec et d'aider à revivre autrement. Point de neutralité bienveillante qui vaille ! La neutralité ne saurait être bienveillante dans ce contexte. Le soin est une plongée dans les profondeurs. Elles sont tout aussi nôtres que la terre ferme du quotidien ordinaire.

 

 Le lecteur est saisi par l'honnêteté et la lucidité avec lesquelles l'auteur évoque ses ressentis. Cette honnêteté sans pudeur tricheuse, sans impudeur non plus, nous immerge dans l'univers des tétraplégie, paraplégie, accidents à jamais gravés dans les existences.

L'humour dont il ponctue tout le livre donne à voir cette droiture. Un humour noir souvent, celui des patients, plus impatients que passifs d'ailleurs ; et l'humour qui lui répond chez les soignants, la vraie humanité y réside ; l'humour qui permet à chacun de nourrir le désir de vivre et d'accepter le réel tel qu'il s'est transformé. Tel qu'il agresse et frappe mais le plus souvent, l'humain est un roseau qui ne rompt pas.

 

La pulsion de vie dont François Chevet témoigne chez les femmes et hommes qu'il a rencontrés est bouleversante. Elle bouleverse car elle stupéfie. On ne peut pas y croire, ou alors de loin, suspicieux pour commencer et puis, ce n'est qu'un livre ! Non, c'est bien le réel que vient écrire l'auteur-soignant. Le réel de la mort frôlée, d'un détail auquel tient tout cela, et de l'envie de vivre qui cohabite si puissamment avec les souffrances innommables.


 Au-delà de son expérience, François Chevet n'hésite pas à ironiser sans pitié sur le système de santé actuel et sa rationalité mortifère. Il critique haut et fort cette nouvelle politique de rentabilité qui contamine l'univers du soin et le salit. Il parle de la société qui oublie ses Vulnérables, compte ses sous et ses valeurs marchandes. Sans manichéisme simpliste, François Chevet met en lumière cette dramatique déperdition des valeurs humaines et de leur reconnaissance dans la société d'aujourd'hui. La crise n'est pas imminente : elle est à l’œuvre et une révolution du soin doit advenir. Ou bien...

 

Le soin est ici une rencontre, une alchimie entre deux corps et deux cœurs. Le soin est un savoir-faire. Bien plus encore un savoir-être, une éthique. L'infinie bienveillance et le respect de la douleur et du désir de l'autre, parfois jusqu'à s'y perdre, un moment, et se retrouver finalement. Plus riche. Et marqué à jamais.

Une admirable leçon d'humanité.

 

 

François Chevet - Prendre soin – Editions Don Quichotte – 9782359496994 - 16€


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.