Au plaisir des mots : quatre livres pour dicopathes et autres lexicophiles

Fred Ricou - 20.03.2018

Livre - mots dictionnaires jeux - sélection livres linguistique - lexique plaisir mots


A débuté ce 19 mars la Semaine de la langue française, invitant à puiser dans les mots de sympathiques histoires. Et puis, dans un même mouvement, le président Emmanuel Macron présente son projet pour la francophonie. À peine fini, les réactions sont déjà vives. Alors, oui : « Au commencement était le verbe », mais surtout le mot, et le bon. Voici, en quatre ouvrages, comment ne pas se prendre les pieds ni les mots, dans le dico…

 

 
 

Les éditions Le Robert ne sortent pas, chaque année, que le dictionnaire éponyme. Ainsi, Vous saurez tout sur le mot Mot est un joyeux petit ouvrage que l’on peut balader partout et ainsi piocher des anecdotes et autres infos sur les... mots. À chaque fois, on plonge dans l’histoire des mots d’une manière extrêmement amusante et l’on découvre les mots crus, enfantins, argotiques, poétiques, impérieux, magiques ou fuyants, les gros et les petits mots doux.

À travers plusieurs « petites histoires », on découvre à la fois l’histoire de certains mots et leur utilisation dans le langage actuel ou plus ancien. Avec les illustrations de Yves Hirschfeld et les mots de Cécile Berriet, une passionnée de mots, mais également auteure de différents ouvrages humoristiques, ce petit livre est un petit bonheur pour les amateurs de bons mots comme nous pouvons l’être.

 

On se réunit autour d’une table, on prend un dictionnaire, on cherche un mot qui peut sembler compliqué à définir. Le maître du jeu va écrire la véritable définition, les joueurs vont imaginer, à leur tour, une définition qui semble la plus proche de la réalité. On mélange toutes les « définitions » et le maître du jeu va ainsi lire toutes les définitions pour qu’ensuite, les joueurs puissent voter pour la définition qui semble la plus « crédible ». C’est un jeu qui s’appelle tout simplement « Le jeu du dictionnaire ».

 

À nouveau édité par les éditions Le Robert, qui n’a pas du aller chercher bien loin les mots compliqués, Le Grand Jeu du Dico est ici aussi un chouette petit ouvrage qui permet de jouer à la fois seul ou avec d’autres joueurs et d’apprendre ainsi différents mots en lisant les cinq définitions qui peuvent toutes sembler véridiques. Ainsi, il est facile pour des mots comme Syllogomanie, Pentéraphobie, Ténesme ou encore Embabouiner d’imaginer une définition à la fois sérieuse et pleine d’humour. Nous, dans tous les cas, nous avons découvert que nous n’étions ni abstèmes ni agélastes et que parfois, dans certaines soirées, il pouvait nous arriver d’être un peu carminaphobe…

 

Paru il y a déjà quelques mois aux éditions Bernard Chauveau, Cher Pierre Larousse… est un étonnant livre à la fois plein d’intelligence, et ici aussi de bons et beaux mots. Avec 26 « lettres » adressées directement au créateur du dictionnaire éponyme, plusieurs auteurs, journalistes, artistes, poètes, libraires écrivent en remerciant Pierre Larousse d’avoir été présent dans leur vie.

 

Certains lui racontent même notre époque et comment on se sert encore de son ouvrage, soit le petit, soit l’encyclopédie. D’autres encore s’adressent au dictionnaire en tant que tel « Toi qui dois ton nom à un homme qui, à la première page de son Grand Dictionnaire, avait proclamé, radical, son admiration pour Proudhon, tu es remplacé par un libertaire, un coopérateur fouriériste et foutraque qui s’appelle, je crois, Wikipédia », heureusement, après avoir lu cette lettre, Pierre Larousse pourra se rassurer au sujet de la jeune génération, ainsi la 4eC de la Cité scolaire Pierre Larousse s’adresse ainsi à l’encyclopédiste : « Sais-tu que même si Wikipédia existe, nous l’utilisons toujours, ton dico, quand nous sommes à court de réseau… ».

Bel objet à offrir aux amoureux de celle qui sème à tout vent…

 

On les appelle Dicopathes, parfois même Lexicophiles, les collectionneurs de dictionnaires. Il existe des dictionnaires de toutes sortes, sur tous les sujets, avec différentes entrées et différents tons. Maintenant, comme une cerise sur le gâteau, aux éditions Honoré Champion, vient de paraître Pleins feux sur nos dictionnaires, un dictionnaire extrêmement surprenant sur les citations concernant… le dictionnaire.


Ainsi, pour l’entrée « Illustré » Max Jacob se plait à écrire « Le goût me vient de regarder les dictionnaires illustrés », mais Paul Léautaud va dans son sens, à l’entrée « Foi » en affirmant «  La seule foi qui me reste, et encore !, c’est la foi dans les Dictionnaires. » quand Samuel Johson disait, plus circonspect, en 1845, à l’entrée « Montre » : « Les dictionnaires sont comme les montres : la pire vaut mieux que pas de montre du tout, et la meilleure n’est pas toujours précise. »
 

Réservé aux véritables amateurs de dictionnaires qui se retrouveront dans les 2500 citations d’auteurs du 16e au 21e siècle. L’auteur Jean Pruvost, lui même grand dicopathe devant l’Éternel, possède plus de 10 000 dictionnaires, c’est dire s’il maîtrise son sujet de A à Z…

 

 

Yves Hirschfeld & Cécile Berriet – Vous saurez tout sur le mot Mot – Ed. Le Robert — 9782321012788 – 12,90 €

Kevin Keiss, Lucas Fournier & Jean-Bernard Pouy – Le Grand jeu du Dico – Ed. Le Robert — 9782321011545 – 10,90 €

Coordination Sylvie Andrieu — Cher Pierre Larousse… – Éd. Bernard Chauveau — 9782363061638 – 25 €

Jean Pruvost — Pleins feux sur nos dictionnaires en 2500 citations – Éd. Honoré Champion — 9782745349729 – 19,90 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.