Avec des lettres : histoire de la guerre d'Algérie par Anne Cortey et Carole Chaix

Anahita Ettehadi - 13.05.2016

Livre - Anne Cortey album - Carole Chaix album - avec lettres Cortey Chaix


Paru aux éditions À pas de loups en mars 2016, Avec des lettres est un album haut en couleur écrit par Anne Cortey (Petite, À pas de loups) et illustré par Carole Chaix (Dans la tête d’Albert, éditions Thierry Magnier) sur la guerre d’Algérie. 

 

 

 

En farfouillant dans les affaires de sa mère, Camille finit par retrouver l’adresse de son grand-père, Papita. Sa mère et lui ne veulent plus s’adresser la parole. Mais Camille n’a que faire de leur stupide querelle  ; elle décide donc de lui écrire, en cachette, sur une vieille machine à écrire, afin de renouer avec son grand-père qui lui manque terriblement. 

 

Dans ses lettres, elle lui fait part de ses petites habitudes, lui décrit les quartiers joyeux et animés de Marseille. Camille est curieuse : elle veut tout connaître de sa vie dans le Nord, souhaite en apprendre davantage sur le pays où il a grandi. Elle essaie aussi de comprendre leurs différends, entre sa mère et lui. Mais surtout, elle cherche à découvrir le secret que lui cache Papita, la raison de son silence…

 

Avec des lettres est un ouvrage empreint de mélancolie, mais également de lumière. Le lecteur est submergé par une myriade de saveurs et de parfums venus de l’autre côté de la Méditerranée, comme s’il arpentait les rues ensoleillées d’Alger, à déguster des boulettes de viande à la menthe et des cornes de gazelle. 

 

Anne Cortey possède une écriture suave et sensorielle qui rappelle certaines scènes de L’étranger, notamment celle de la plage où Meursault et Marie s’amusent, allongés sur le dos, à rejeter l’eau salée vers le ciel. L’auteure dépeint l’absence, l’amertume, le silence dans une prose chaleureuse, évoque l’horreur de la guerre avec pudeur et douceur. 

 

Carole Chaix habille les mots d’Anne Cortey de façon surréaliste, par de nombreuses formes géométriques, des teintes éclatantes, et un trait déstructuré  : autant d’éléments qui font que son style est aussitôt reconnaissable. Ces illustrations confèrent une atmosphère paisible au récit, et cette explosion de couleurs reflète parfaitement le tempérament de la protagoniste, ainsi que son amour envers sa famille, ses racines, cette culture qu’elle découvre peu à peu. 

 

Avec des lettres explique aux plus jeunes l’un des conflits les plus bouleversants de l’Histoire, ce pour quoi les anciens soldats, terrassés par la culpabilité, la honte et le désarroi, préfèrent se taire que de réanimer un souvenir encore trop vif malgré les années passées. Un album juste et nécessaire à découvrir.