Bacha Posh : en Afghanistan, ces filles élevées comme des garçons

Auteur invité - 28.02.2018

Livre - Nadia Hashimi roman - vie bacha posh - Nadia Hashimi Castelmore


La jeune Obayda et sa famille doivent quitter Kaboul pour un petit village afghan après qu’une bombe a privé son père d’une de ses jambes. Ce bouleversement n’est pour Obayda que le début d’une plongée dans un monde implacable fait de coutumes, de pouvoir et de domination masculine.




 

C’est ainsi que l’on décide, comme cela se fait encore souvent en Afghanistan, qu’Obayda deviendra une Bacha Posh pour porter bonheur à sa famille : elle sera élevée et habillée comme un garçon jusqu’à sa puberté.
 

C’est du point de vue de cette enfant que le lecteur découvre la schizophrénie à laquelle elle est contrainte, entre identité bafouée et liberté gagnée. S’ensuit alors un récit lumineux, empreint à la fois de toute l’énergie de l’enfance et de la violence de la situation.

L’écriture imagée, aux accents de conte parfois, n’édulcore cependant ni la réalité ni l’ambiguïté des personnages. Obayda a dix ans, mais un lecteur plus âgé pourra s’identifier sans mal à cette jeune fille mature, et percevra dans ce récit exempt de jugement manichéen, des réflexions fondamentales sur la condition féminine et les libertés individuelles.
 

[Extraits] Ma vie de Bacha Posh de Nadia Hashimi



En dehors des autres récits sur les Bacha Posh parus ces dernières années, on pourra mettre ce roman en parallèle avec Wadjda et le vélo vert pour les lecteurs plus âgés.

Aude Biren


Chronique à retrouver dans la revue Lecture Jeune
« Jeunes en marge »

 

 

Nadia Hashimi, Trad. Emmanuelle Ghez – Ma vie de Bacha Posh – Editions Castelmore – 9 782 362 313 226 – 10,90 €

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.