C'est l'histoire de drôles de petits bonhommes ! (revue du web #12)

Pauline - 21.12.2011

Livre


C'est (presque) Noël (si si, je vous jure, vous n'avez pas fini vos cadeaux mais dans 4 jours c'est Noël !), et à cette occasion je vous ai concocté une revue du web un peu spéciale ! Pour préparer cette revue, je note tous les articles que je rencontre et qui me paraissent intéressants pour vous au fil de la semaine ! D'habitude, j'ai une dizaine d'articles à vous proposer, mais cette semaine, la toile s'est déchainée et j'ai plus de 20 liens pour vous ! Si c'est pas un super cadeau ça!

En ce début d'hiver où la plaine est enneigée, de drôles de petits bonhommes débarquent en France, j'ai nommé les lecteurs numériques. Ces drôles de bonhommes lisent de drôles de "livres" sur des liseuses ! Ces liseuses, dont il s'est vendu plus de 27 millions d'exemplaires dans le monde en 2011 mais qui disparaitront peut-être bientôt au profit des tablettes ! Mais rassurez vous, ce n'est pas tout de suite, puisque plein de nouvelles liseuses sont attendues en 2012 ! Mais alors ces petits bonhommes, ils font quoi avec leur liseuse ? Eh bien, grâce au nouveau partenariat entre Actualitté et Google, ils peuvent lire de nombreux ouvrages ! Et par la même occasion, ils peuvent se poser des questions sur la qualité des zibouc et sur les dangers de cet étrange mode de lecture, un danger qui rode depuis 1993 !

Comme nous l'avons dit, les petits lecteurs numériques peuvent nourrir leur liseuse grâce à Actualitté mais aussi grâce aux éditeurs, les pure players (ceux qui ne font que du numérique, comme La Souris qui raconte qui est passée sur TF1 ce weekend !) et les autres ! Certaines de ses maisons d'éditions font des cadeaux aux lecteurs ! C'est ainsi que pour Noël, nos petits bonhommes ont le droit a une application en avance de la baisse de la tva sur le livre numérique chez Gallimard (bon par contre, il y a toujours le cadenas sur le paquet cadeau : les DRM). Il y a aussi les éditions Ginkgo qui font le pari du numérique en cette fin d'année. Les lecteurs numériques sont impatients de voir cette offre se développer, surtout depuis qu'ils ont appris que de l'autre côté de l'Atlantique, 62 éditeurs proposent des ouvrages en numérique.

Quand nos petits bonhommes n'ont pas de liseuse, ils ont parfois la chance d'avoir une bibliothèque qui prête des ouvrages numériques ! Elles sont encore peu nombreuses mais jour après jour, l'offre se développe. Mais le numérique suscite de nombreuses questions dans les bibliothèques.

Et puis les lecteurs numériques ont aussi la chance de voir débarquer Le Petit Nicolas sur les tablettes et smartphones. Les mêmes smartphones sur lesquels ils peuvent découvrir la toute nouvelle application Numeriklivres, le mag pour suivre toutes les dernières infos de ce pure-player ! Ils peuvent également découvrir de nombreux textes d'auteurs sur Welovewords et découvrir des auteurs auto-édités comme Charlotte Boyer, interviewée par Pierrick cette semaine ! En plus de découvrir toujours plus d'œuvres pour seulement quelques euros, nos joyeux lecteurs peuvent bien souvent en découvrir gratuitement, comme ce roman jeunesse par exemple.

Vous ne les trouvez pas chanceux nos drôles de petits bonhommes ? Surtout quand on imagine, que de leur côté, les éditeurs papier ne vont pas tarder à augmenter les prix des livres !

Alors en cette veille de Noël et en cette fin d'année 2011, je n'espère qu'une chose, que ces drôles de petits bonhommes ne soient plus considérés comme tels, mais comme des lecteurs à part entière et que la lecture numérique et l'offre des éditeurs soit toujours plus grande.

D'ici là, pour Noël, n'offrez surtout pas de livres (ni numérique, ni papier), continuez de maintenir le suspens du Père Noël et comme dirait Philippe Collin, "surtout, surtout, ne lâchez rien" !