C'est la rentrée !

Pauline - 07.09.2011

Livre


Fin août début septembre, après 2 mois de vacances et de calme, la France s'agite à nouveau, c'est la rentrée !



Les plus petits (et surtout leurs parents) redoutent la première fois a l'école, pour les plus grands, l'impatience de retrouver les copains prime sur le dégout de revoir les profs ! Pour les autres, le travail a déjà reprit depuis longtemps ! Pour les derniers, les vacances commencent !


Mais la rentrée n'est pas que scolaire, elle est aussi littéraire. C'est ainsi que entre mi aout et fin octobre, pas moins de 654 nouveaux livres vont se retrouver sur les rayons des libraires. Il est impossible de tout lire, surtout si vous ajouter à ces nombreux ouvrages, une rentrée littéraire d’un nouveau genre : la rentrée littéraire numérique !


Pour faire face au marketing et au matracage médiatique mis en place pour la rentrée littéraire classique et ses auteurs à succès, les éditeurs numériques ont créé un blog et une plateforme où ils proposent eux aussi toutes leurs nouveautés et à petit prix ! Pour découvrir la genèse du projet et comment tout cela s’est mis en place, je vous conseille fortement la lecture de l’article de @sediter sur son blog Le souffle numérique Tout a été (très bien) dit, je ne vois rien à ajouter !

 

Parmi tous ses textes (et oui, quelque soit le type de support, papier ou numérique, c’est le texte et l’histoire qui comptent), certains se détacheront du lot pour différentes raisons :

  1. Ils ont été écrits par des auteurs à succès, c’est le cas de Tuer le Père d’Amélie Nothomb ou de 1Q84 de Murakami. Les lecteurs les achèteront les yeux fermés, sans se préoccuper des critiques, et qu’ils soient bons ou mauvais, ils se vendront tout aussi bien. De toute façon ils plairont forcément à certains et les inconditionnels fans de tel ou tel auteur ne trahiront jamais leur idole en critiquant négativement ses textes !
  2. Ils ont été écrits par des inconnus, ce sont les livres qu’on n’attendait pas. Cette année il s’agit de l’Art Français de la guerre, un premier roman écrit par un professeur de sciences de 48 ans et dont on a beaucoup entendu parler ces derniers jours.
  3. Ils sont sélectionnés dans les listes des prix littéraires : Goncourt, Fémina, Renaudot pour les plus célèbres et les plus commerciaux. Dans les prix qui récompensent des livres plus abordables, on trouvera le prix Fnac (décerné cle 1er septembre à Delphine de Vigan Rien ne s’oppose à la nuit chez JC Lattès), le prix France TV, les prix des lecteurs ou encore le Goncourt des lycéens. Pour voir toute la liste, allez jeter un coup d'oeil sur le site prix-litteraires.net

Les jurés du prix Goncourt et du prix Renaudot ont livré leur première sélection hier :

Chez Goncourt :

  • Stéphane Audeguy Rom@ (Gallimard)
  • Emmanuel Carrère Limonov (POL)
  • Sorj Chalandon Retour à Killybegs (Grasset)
  • Charles Dantzig Dans un avion pour Caracas (Grasset)
  • David Foenkinos Les Souvenirs (Gallimard)
  • Alexis Jenni L’Art français de la guerre (Gallimard)
  • Simon Libérati Jayne Mansfield 1967 (Grasset)
  • Ali Magoudi Un sujet français (Albin Michel)
  • Carole Martinez Du Domaine des Murmures (Gallimard)
  • Véronique Ovaldé Des vies d'oiseaux (L'Olivier)
  • Eric Reinhardt Le Système Victoria (Stock)
  • Romain Slocombe Monsieur le Commandant (Nil)
  • Morgan Sportès Tout, tout de suite (Fayard)
  • Lyonel Trouillot La belle amour humaine (Actes Sud)
  • Delphine de Vigan Rien ne s’oppose à la nuit (JC Lattès)

Chez Renaudot

  • Emmanuel Carrère Limonov (P.O.L)
  •  Marien Defalvard Du temps qu'on existait (Grasset)
  •  Patrick Deville Kampuchéa (Seuil)
  •  Colette Fellous Un amour de frère (Gallimard)
  •  Dalibor Frioux Brut (Seuil)
  •  Alexis Jenni L'Art français de la guerre (Gallimard)
  •  Simon Libérati Jayne Mansfield 1967 (Grasset)
  •  Gilles Martin-Chauffier Paris en temps de paix (Grasset)
  •  Carole Martinez Du Domaine des Murmures (Gallimard)
  •  Eric Reinhardt Le Système Victoria (Stock)
  •  Jean Rolin Le ravissement de Britney Spears (P.O.L)
  •  Shumona Sinha Assomons les pauvres ! (L'Olivier)
  •  Morgan Sportès Tout, tout de suite (Fayard)
  •  Anne-Sophie Stefanini Vers la mer (JC Lattès)
  •  Delphine de Vigan Rien ne s'oppose à la nuit (JC Lattès)

 

Comme vous pouvez le constater les listes se ressemblent fortement et chez Goncourt les femmes ne sont pas très présentes avec seulement 3 ouvrages sur les 15 sélectionnés.

Cette année, il y aura également le Prix du numérique qui permet de récompenser... les meilleurs auteurs « papier » qui sont aussi publié en numérique. En effet, il n’existe (pour le moment) aucune récompense pour le tout numérique (j’entends par tout numérique, les textes qui n’existent pas en version papier). Mais l’idée a été lancée très récemment sur twitter et peut être que prochainement je vous parlerai d’un prix du numérique, par les lecteurs ou par d’autres acteurs du numérique !

 

Dans ces conditions, on comprend que les acteurs du numériques aient voulu créer Leur rentrée littéraire pour se faire un peu plus connaitre du grand public.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.