Calais, ses bourgeois, ses maudits bourgeois

Auteur invité - 08.08.2018

Livre - Misérables Michel Quint - roman Michel Quint - Bourgeois Calais fiction


ROMAN FRANCOPHONE – Le roman – deuxième que Michel Quint publie chez Phébus après le très bel Apaise le temps (2016) s’ouvre sur la dramatique soirée du 6 mars 1987 quand le ferry Herald of Free Enterprise chavire et coule dans les eaux froides au large du port de Zeebrugge (193 morts).




 

Prologue dont on ne prendra l’exacte mesure que près de deux cents pages plus loin. 
 

Voici, de nos jours, un ancien flic de la criminelle, reconverti dans les assurances. Installé à Lille, Laurent Leprêtre est chargé de retrouver le bénéficiaire d’une assurance-vie signée en juin 1981 et qui semble avoir disparu corps et biens (mais pas dans le ferry). Point de départ d’une enquête à multiples épisodes qui mène notre héros à Calais, ville d’ombres, « purgatoire » des migrants qui la sillonnent nuit et jour en quête d’un avenir meilleur.

« Ah, mes bourgeois, l’histoire se répète : Calais est toujours un lieu d’expiation où on vient solliciter l’arrogance anglaise, demander sa part d’humanité comme on tend sa gamelle à une soupe populaire. »

Michel Quint reprend l’exercice littéraire qu’il adore — et qu’on adore —, posant sur un territoire qu’il connaît mieux que personne, la région, des grilles de lecture et d’écriture historico-sociales séquencées en allers-retours dans le temps.

 

Ici, le point focal c’est mai 1981, élection présidentielle, promesse de lendemains qui chantent pour de tout jeunes gens en train de quitter le lycée. Le mystère de la disparition que le héros s’évertue à résoudre c’est aussi un terrible conflit de classes, où le prolo séducteur croise la route d’une bande de jeunes nantis que rien, ou presque, n’effraie.


[Extraits] Misérables ! de Michel Quint


En greffant là-dessus quelques beaux personnages de rencontre — notamment féminins (Sonia, la prof, tempérament volcanique, Alyson, l’employée de l’hôtel) —, et cette pâte d’écriture, colorée, rugueuse, claquante comme un direct. 

 

Jean-Marie Duhamel 
 

en partenariat avec l'AR2L Hauts de France

   

 

Michel Quint – Misérables ! – Phébus – 9782752911261 – 19 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Phebus
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782752911261

Misérables !

de Michel Quint

Nord de la France, 2016.Lorsqu’il était policier, Laurent enquêtait sur les morts. Aujourd’hui, il retrouve les vivants. Depuis peu, la loi Necker oblige les entreprises à rechercher les bénéficiaires d’un contrat d’assurance-vie souscrit et jamais exécuté. Et notre héros est à la fois un détective et un annonciateur de bonnes nouvelles. Mais, cette fois-ci, sa tâche se révèle ardue. Car quels liens pouvaient bien unir la riche Henriette Benson au jeune et ambitieux Freddy Delersnyder, depuis longtemps disparu?Toutes les pistes mènent à Calais. Elles ressuscitent une époque d’espoirs déçus: celle de la vague rose des années Mitterrand. Et dressent le portrait complexe d’un Rastignac au grand cœur.En compagnie de la belle Sonia, Laurent vadrouille dans la ville actuelle et ses environs, constatant la misère mêlée des habitants et des migrants...

J'achète ce livre grand format à 19 €

J'achète ce livre numérique à 8.99 €