medias

Cathy's Book

Clément Solym - 01.12.2008

Livre - Cathy - Book - journal


Cathy's Book... Authentique phénomène de l'édition, ce livre publié par Bayard fait un véritable tapage diurne dans les librairies, au point que l'on ne pouvait pas passer à côté.

En plein dans la veine des bouquins qui tentent de jeter des ponts en les pages et les nouvelles technologies, tout en créant une certaine interactivité avec le lecteur, à qui l'on demande de s'impliquer Cathy's Book démarre avec cette phrase : « Si vous trouvez ce carnet, merci d'appeler le 0 800 300 015. » Bon, ben... d'accord. C'est Cathy qui nous répond. Par le biais d'un message assez confus. Une histoire qui leur « aurait échappé » à elle et sa copine Emma, un petit mot rassurant pour maman... tout cela commence très étrangement.

Autant se replonger dans les pages du livre, on y verra peut-être un peu plus clair. D'ailleurs, ces pages s'accompagnent d'une enveloppe dans laquelle on trouve une photo déchirée, plusieurs cartes de visite, des coupures de presse, une lettre... tout un fatras de documents qui, bien qu'on sente qu'ils auront leur importance par la suite, n'évoquent pas grand-chose de prime abord.

Cathy's Book est en fait un journal intime. Celui de Cathy, bravo, quel sens de la déduction ! Il raconte de façon simpliste les journées de notre héroïne, ses mouvements d'humeur, ses déceptions sentimentales, bref tout ce qu'une jeune fille va pouvoir confier à un carnet de ce type.

Mais l'ensemble prend l'allure d'un roman bien plus que d'une simple compilation de confidence. Beaucoup de dialogues, quelques rares descriptions assez succinctes avec un nombre sidérant de notes, qui renvoient directement au contenu de l'enveloppe – on y vient – mais également à des pages internet, ou plus directement à des recherches à faire sur Google.


Tout cela est bel et bon, mais alors quoi ? Est-ce le voyeurisme en nous qui doit s'émouvoir de découvrir les turpitudes d'une adolescente ? Est-ce la fibre paternelle qui va se prendre au jeu et s'avouer que la vie de cette adolescente est passablement mouvementée ? Bof. Après tout, elle-même le reconnaît : « Je suis trop sentimentale après minuit. »

Entre deux dessins et trois renvois vers des sites internet, Cathy's Book est plus qu'un simple roman qui aurait une vocation interactive. C'est une véritable immersion dans la vie de Cathy et pas des plus commodes. L'ensemble de l'histoire n'a, en soi, rien de réellement fantastique : on y découvre les aléas d'une vie d'ado, avec ses peines de coeur, ses doutes, et ses projections dans l'avenir.

Non. On ne peut pas trouver de ce côté les raisons du succès. Alors direction ailleurs : l'objet lui-même est déjà passablement insolite : il propose dès la couverture de décrocher son téléphone pour contacter Cathy, ou du moins retrouver sa trace, et là, on est plongé dans une atmosphère de lecture qui va nécessiter de rester près d'un ordinateur ou d'un téléphone. Car les aventures de Cathy se vivent autant entre les lignes, les dessins et les notes qu'à travers les appareils électroniques que l'on devra utiliser.

Finalement, on se prend au jeu. Les redirections fonctionnent, on a envie de savoir, on veut comprendre et après une heure de ce petit jeu, si l'on n'a pas vraiment avancé dans sa lecture, du moins peut-on se vanter d'avoir arpenté le net. Car tout le monde le sait : un lien sur internet, c'est des dizaines de pages que l'on va pouvoir ouvrir. De même, le recours aux éléments contenus dans l'enveloppe vous donnent réellement l'impression de prendre part à une chasse au trésor : agissant comme une foule d'indices, ils deviennent des parts intégrantes de la lecture, sans lesquelles on perd tout à la fois l'immersion et le plaisir.

Et ça marche. Votre serviteur, pourtant homme de 30 ans s'est laissé prendre. Bien sûr, il n'est pas le public ciblé, et ne répond pas vraiment à l'ensemble des critères nécessaires pour profiter pleinement de cette confession. Mais tout y est pour rendre le livre attrayant et plaisant. On se dit dans ce genre de cas qu'il aura suffi d'un bon buzz médiatique pour que le livre acquiert ses lettres de noblesse... Et c'est juste : les ados veulent découvrir l'histoire de Cathy, de sa vie. Et ça les fait lire. Pas de la grande littérature, même pas un polar décent, mais ça marche. Parce qu'on leur propose de devenir les complices de Cathy, cette grande soeur qu'elles ont toujours rêvé d'avoir. Ou la fille qu'on est pas certain de comprendre...


Retrouvez Cathy's Book, sur Place des libraires




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.