Ce jour où le voisin, presque insignifiant, devint un cauchemar

Victor De Sepausy - 08.02.2018

Livre - harcèlement voisin famille - danger famille protéger - danger famille enfants


Les romanciers sont de fragiles créatures plus que d’autres. Le cas de Dirk Kurbjuweit, auteur allemand, ressemble pourtant à des milliers d’autres. Mais ce journaliste est parvenu à transposer sa propre expérience pour lui conférer une dimension quasi universelle. Et soudain, on se prend à regarder derrière soi, durant la lecture, se demandant si quelqu’un ne nous observe pas. Surtout vos voisins…



 

 

Substitut de Dirk Kurbjuweit, le personnage de Randolph Tiefenthaler, architecte, marié à Rebecca, deux enfants, dans une résidence… Et un voisin : Dieter Tiberius, qui ressemble à la caricature du pauvre hère, solitaire, déprimant, malheureux… mais plutôt amical. Jusqu’au jour où il accuse le couple d’abuser de ses enfants. Tout se déroule à Berlin, dans notre monde. 

 

Son père, Herman Tiefenthaler, finira par tuer, vers 8 h 40, le locataire intempestif et nuisible voisin, en se rendant chez lui, armé d’un Walter PK, légalement détenu. Tiberius sera exécuté d’une balle tirée à bout portant en pleine tête. 

 

Sacrée modernité. 

 

Ce qui devient effrayant, c’est l’analyse que porte Kurbjuweit de toute cette escalade : les conclusions n’ont, une fois de plus, que peu d’importance. Ce qui prime, c’est l’exposé méticuleux de tout ce qui a conduit à cette explosion. Comment ce voisin a fini par devenir terrifiant, au point d’inspirer la peur constante. 

 

Cette même peur qui guide la vie de Randolph, élevé durant la guerre froide, par un père très porté sur les armes, et qui a vécu lui durant la Seconde Guerre mondiale. Père de famille de classe moyenne, l’architecte a rejeté tout ce que ses parents pouvaient représenter. Et dans cette tragicomédie qu’il va subir, le roman le bouscule, le désaxe. 

 

Depuis la prison où son père de 77 ans est incarcéré, jusqu’au fil des souvenirs que Randolph remonte, avec une confiance qui s’effrite. 
 

[Extraits] Peur de Dirk Kurbjuweit 

 

Récit complexe, Peur est un grand roman, qui prend la forme d’un thriller psychologique, avec quelque chose de plus, tout en nuances et en zones grises. De la terreur familiale aux peurs ressuscitées de l’enfance, ce sont les vestiges d’une Allemagne ancienne qui remontent. 

 

Et, immanquablement, on s’interroge : dans de pareilles circonstances, qu’aurait-on fait ? L’enfer que l’auteur avait lui-même enduré, durant des mois, transparaît dans chaque page, sans que n’intervienne aucune sublimation. Loin d’un texte thérapeutique, on a dans les mains une œuvre lourde de sens.

 

Qui ne prendrait pas des mesures radicales pour protéger sa famille, alors qu'aucun recours légal n'aboutit – ou n'existe ?

 

 

Dirk Kurbjuweit, trad. Leïla Pellissier – Peur – Editions Delcourt littérature – 9782413000396 – 20 € / ebook 13,99 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Delcourt Litterature
Genre :
Total pages : 240
Traducteur :  leïla pellissier
ISBN : 9782413000396

Peur

de Dirk Kurbjuweit

Un roman social sous tension qui s'attaque à une question morale universelle : jusqu'où est-on capable d'aller pour protéger sa famille ? « J'avais toujours cru mon père capable de commettre un massacre. Dès qu'il était question d'une tuerie aux informations, je retenais mon souffle jusqu'à ce que le nom du coupable tombe. Pure paranoïa, j'en conviens, mais nos peurs d'enfant ont la peau dure. » Randolf Tiefenthaler affirme avoir eu une enfance normale, même si son père collectionnait à leur domicile un véritable arsenal. Marié et père de deux enfants, Randolph s'enorgueillit d'avoir acheté pour sa famille un nouvel appartement situé dans un quartier cossu de Berlin. Mais son confort bourgeois et ses convictions progressistes sont torpillés le jour où il rencontre l'homme qui vit sous leurs pieds. Dieter Tiberius se révèle vite un voisin menaçant, un harceleur au comportement de plus en plus erratique et inquiétant. Randolf Tiefenthaler devra répondre à une question que l'on n'aimerait jamais avoir à se poser : De quoi est-on capable pour protéger sa famille quand la loi n'est pas de notre côté ?

J'achète ce livre grand format à 20 €

J'achète ce livre numérique à 20.00...77140498.................09........1......