Chemin d'encre, d'ombres et de détours, dans le verbe et la chair

Auteur invité - 19.08.2019

Livre - Chemin d'encre - poesie contemporaine - écriture rencontre


POÉSIE - Bernard Noël l’indique : Le Chemin d’encre ne prendra fin qu’avec sa mort. Le possible de l’écriture naît de la rencontre. Tout commence en 2009 dans Ce jardin d’encre, déjà publié par cadastre8zéro. Bernard Noël et le peintre François Rouan y entament un dialogue qui, depuis, ne cesse de se nouer entre les mots de l’écrivain et les images du peintre.
 
 



Depuis, sur le même chemin d’encre, le poète avance par séquences de textes de 17 vers, amples et ancrés dans le blanc du papier, Rouan par une série de 17 photogrammes où, du noir profond, surgissent des paysages, des bouts de corps, « les racines des nerfs », « les fantômes dans la chair », un cosmos intime... Le lieu même de l’écriture ?

Le chemin était déjà ponctué par deux éditions bilingues : la première en 2011 avec les cinq premières séquences de sept feuillets dans une édition français-espagnol, la deuxième en 2012 augmentée de deux séquences dans une édition français-arabe.

Tressages et collages des mots, des langues et des tirages de Rouan qui créent un univers nécessaire, vital. Bernard Noël poursuit le chemin fidèlement, quasiment au jour le jour, avec aussi le risque d’impuissance qui guette.

Aujourd’hui, cadastre- 8zéro présente onze séquences dans une troisième édition, cette fois en français-anglais avec une traduction d’Éléna Rivera.

Dans Le Chemin d’encre et son iconographie, il y a de l’ordre du chemin de la Passion, mais un chemin terriblement humain. « [...] le coeur refuse l’émotion pour demeurer soi / c’est-à-dire un organe pratique une simple pompe active / à tout moment au milieu de l’appétit de vivre. »

La onzième et dernière séquence reprend « et maintenant », qui ponctuait chaque feuillet des débuts du chemin. « Et maintenant comment s’en aller de maintenant vers maintenant / le passé on le sent fut porteur mais que peut porter le présent ».

Bernard Noël laisse une porte entrebâillée. « L’auteur jette ici plume papier le peu qui sert son écriture. »
Quelle sera la prochaine station ?

Quel bonheur en tout cas pour un éditeur comme cadastre8zéro de participer ainsi à l’œuvre créée, toujours en gestation ! Cheminer au jour le jour avec Le Chemin d’encre est pour le lecteur une expérience singulière, une plongée dans le verbe et dans la chair. Au bout du chemin ?

« Quand l’herbe aura poussé sur la langue on trouvera peut-être / l’articulation du mystère parmi les restes d’une phrase. »
 
Hervé Leroy

Bernard Noël, François Rouan – Le chemin d’encre – Cadastre8zéro – 9781093234083 – 35 €
 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.