Chimpanzés, nos frères d'évolution

Mimiche - 18.10.2019

Livre - Sabrina Krief - chimpanzés frères forêt - chimpanzes livre


ESSAI – Encore un nouvel opus de la collection « Mondes Sauvages » chez Actes Sud (en collaboration avec l’association ASPAS : Association pour la Protection des Animaux Sauvages) qui, décidément, enfonce le clou avec des ouvrages engagés sur le thème récurrent de notre responsabilité humaine envers la Nature : la référence à la nation iroquoise qui, avant chaque palabre, demandait « qui allait parler au nom du loup » n’est pas un vain ni un vulgaire « coup de pub » pour cette collection, mais bien un véritable plaidoyer !




 

Le livre de Sabrina Krief s’intègre parfaitement, aux côtés de nombreux ouvrages déjà parus sur L’Ours, l’autre de l’homme de Rémy Marion, le Parrain, au cœur d’un clan d’éléphants de Caitlin O’Connel ou encore Sur la piste animale (le loup) de Baptiste Morissot, etc. …, dans les objectifs fixés par l’éditeur à cette collection.
 

Vétérinaire, primatologue, spécialiste notamment de l’étude des comportements d’automédication chez les grands singes et en particulier chez les chimpanzés, Sabrina Krief a acquis une importante expérience de terrain commencée dès 1999, en Ouganda, dans une équipe dirigée par le professeur Richard Wrangham de l’Université de Harward puis poursuivie, à partir de 2008, dans une autre partie du Parc National de Kibale (Ouganda) sous sa propre direction et en partenariat avec l’Uganda Wildlife Authority, par l’étude long terme d’une population de chimpanzé(e)s « qui n’avaient jamais rencontré d’humains […] sauf sûrement des braconniers ».
 

Ce sont donc les jalons de l’histoire qu’elle et son mari, Jean-Michel Krief, photographe, ont écrit au travers du Projet pour la Conservation des Grands Singes (PDGS) et qui servent de fil rouge à cet ouvrage dont la lecture donne une petite idée du travail considérable effectué sur le terrain tout au long de ces nombreuses années. Il s'agit également de tenter de promouvoir une politique de cohabitation entre chimpanzés et paysans qui, tous, vivent un voisinage compliqué de part et d’autre d’une frontière naturelle : la forêt d’un côté et les cultures de l’autre.
 

Travail de longue haleine pour approcher et se faire accepter à proximité des groupes en perpétuelle errance sur leur territoire. Travail d’observation des comportements de cohabitation entre populations. Travail d’analyse des points de friction et des interactions réciproques avec notamment les réponses physiques et physiologiques délétères significatives des populations de chimpanzés à l’usage important de biocides divers par les agriculteurs.
 

Travail énorme de collecte, d’identification puis d’analyse en laboratoire de toute une foule d’échantillons prélevés au cours de folles expéditions de pistage dans une forêt équatoriale où l’homme (et la femme...!!!) ont sacrément plus de difficultés à se déplacer et à s’orienter que les chimpanzé(e)s...
 

Patience récompensée par la mise en évidence de l’identification, par nos lointains cousins, de propriétés médicales de certaines plantes utilisées en automédication et dont l’homme va pouvoir bénéficier.
 

[Extrait] Chimpanzés, mes frères de la forêt de Sabrina Krief


Travailler, côtoyer, observer, approcher sans interférer, sans gêner ni perturber, apprendre et puis témoigner.

Comme le font magnifiquement les derniers chapitres de ce livre qui est donc aussi le lieu d’un appel à la protection, à la préservation des espaces naturels encore disponibles pour ces animaux si proches de nous – j’ai découvert que l’homme peut donner ou recevoir d’eux du sang, sous réserve de compatibilité de groupe sanguin bien évidemment. Ce, afin d’assurer la pérennité de leur présence à nos côtés sur cette terre que nous nous devons de partager avec eux, comme avec toutes les autres espèces d’ailleurs.
 

Pour en apprendre toujours un peu plus sur eux, mais aussi d’eux, sur notre proximité d’espèces (ADN, réseau neuronal…) dans le monde du vivant et mettre encore plus en évidence leur sensibilité qui doit être reconnue (un des combats permanents de Sabrina Krief). Et pour que n’arrive plus jamais, sur plus aucun plateau de télévision C8, dans plus aucune émission Salut les Terriens de plus aucun Thierry Ardisson, plus aucun « Laurent Baffie tenant par la main une chimpanzée en robe rouge » !


Parce qu’au-delà de ses recherches scientifiques Sabrina Krief mène un combat pour ces autres nous-mêmes qu’elle a appris à aimer : « Je ne me résignerai pas à voir s’éteindre […] nos frères d’évolution » dit-elle. « Notre déraison, la spéculation […] pourraient-ils [... mener] les chimpanzés à l’extinction ? ».
 

« Je veux croire que l’émerveillement […] ou même la peur […] de la disparition de notre espèce seront plus forts que l’avidité et que nous sommes en route vers une nouvelle victoire dans le combat qui s’annonce pour le climat et la biodiversité. »


Moi aussi !


Sabrina Krief — Chimpanzés, mes frères de la forêt — Actes Sud — 9782330126698 – 20 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Actes Sud
Genre : animaux sauvages
Total pages : 176
Traducteur :
ISBN : 9782330126698

Chimpanzés, mes frères de la forêt

de Krief, Sabrina

Extraordinairement vivant, ce livre nous permet de pénétrer dans l'intimité des chimpanzés, nos frères de la forêt.

J'achète ce livre grand format à 20.00 €