Là où se cache le diable : quelque part en Dordogne, d'après Benjamin Guérif

Cécile Pellerin - 01.07.2015

Livre - légende - Dordogne - Littérature jeunesse


D’ordinaire, Benjamin Guérif écrit avec son frère, François, des romans dans la collection «Rat noir ». Cette fois-ci, pour ce nouveau titre de la collection, il fait cavalier seul et livre une aventure plutôt sympa à destination de jeunes adolescents.

 

Adam Klog est un collégien assez solitaire. Habitué à déménager souvent, il a un peu de mal à se lier d’amitié. «  Mes parents voudraient vraiment que je me fasse des potes. Faut dire que de déménager tous les ans ou presque, ça n’aide pas ». L’indisponibilité de ses parents, pas forcément souhaitée, lui laisse une grande liberté et plutôt que de rentrer chez lui après les cours pour demeurer seul, il préfère partir se promener aux abords de la maison.

 

Nouvellement installé dans une maison isolée en pleine campagne, au cœur de la Dordogne, il prend l’habitude d’explorer toujours un peu plus loin la nature environnante aux paysages plutôt désolés et peu rassurants dans la brume hivernale.

 

« Ca respire l’abandon […] La végétation est piquante, des résineux noirâtres, des ronces, des tas de plantes au feuillage persistant. Des bouquets de genêts morts. Des lianes grises qui sortent des crevasses et s’enroulent sur elles-mêmes. »

 

Assez téméraire, prudent mais pas peureux, il manifeste pourtant une certaine inquiétude lorsqu’il se promène dans le vallon silencieux et dans la forêt dense épaissie par les ronces et qu’il aperçoit une lueur furtive puis sent une odeur de pourriture. Intrigué il décide de mener son enquête, aidé de quelques habitants un peu étranges qui habitent le village.

 

 

Un récit mystérieux qui s’étoffe de légendes locales, d’une géographie et d’une géologie précises (la Dordogne, les grottes souterraines), s’imprègne de l’imagination vive du jeune garçon sans jamais pourtant, se détacher vraiment de la réalité environnante.

 

Une histoire subtile et sensible, équilibrée, où le style, tantôt courant et familier, tantôt plus soutenu, s’adapte bien aux différents personnages, permet l’évasion comme la confrontation au réel, se montre très descriptif. Adam oscille entre un monde imaginaire où il semble tenir un rôle et une réalité plus triste dans laquelle il a du mal à s’adapter.

 

Une quête initiatique, très personnelle dont le lecteur aurait peut être souhaité qu’elle soit un peu plus inattendue.

 

Néanmoins, le récit, par sa tonalité légèrement triste et douce, séduit dans son ensemble. En soi-même parfois, il se passe finalement plus de choses qu’à l’extérieur et l’étrange ne se situe pas toujours là où l’on croit. « Les apparences sont souvent trompeuses […] On appelle  surnaturel tout ce qui nous échappe ».


Pour approfondir

Editeur : Syros
Genre : litterature...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782748516937

Là où se cache le diable

de Benjamin Guérif

Adam est un adolescent solitaire. Ses parents viennent d'acheter une maison isolée en pleine campagne et, malgré la sinistre brume hivernale, il prend plaisir à explorer, après les cours, ce paysage à l'abandon. Un soir, il aperçoit une lueur qui vacille au-dessus du sol, comme un spectre. Adam n'a jamais eu peur des fantômes, il veut comprendre ce qu'il a vu. Seulement, la " réalité " est parfois plus étrange qu'on ne le croit...

J'achète ce livre grand format à 13.50 €

J'achète ce livre numérique à 10.99 €