Cœurs glacés : Varg Veum, le détective privé à la fibre sociale

Cécile Pellerin - 29.09.2015

Livre - roman policier - Norvège - protection de l'enfance


D’un ouvrage à l’autre, rien ne semble véritablement changer.  « Un jour maussade et livide du mois de janvier ». Varg Veum est toujours solitaire, toujours LE détective privé à la fibre sociale, certes légèrement affaibli par une récente enquête qui l’a presque laissé pour mort mais encore capable, après quatre mois de congés maladie, de résister aux coups de proxénètes véreux et de sortir victorieux d’agressions violentes. Il n’a rien perdu non plus de son sens de la dérision, reste fidèle à ses habitudes bergenoises, ne cherche pas à  surprendre le lecteur après douze volumes parus en France mais continue, malgré tout, de le convaincre.

 

« Je suis le type entre deux âges et grisonnant qui regarde partout autour de lui avec un air perdu ».

 

Ainsi, par habitude ou par amitié pour le personnage, le lecteur plonge sans effort et avec plaisir dans ce nouveau roman, s’empare de l’intrigue avec intérêt et passion, et si ce n’est pas l’effet de nouveauté qui prédomine, c’est au contraire la sensation familière et délicieuse qui séduit et offre à l’enquête son crédit et sa vraisemblance.

 

 

Une fois de plus Veum, sans triomphalisme aucun,  dénoue les fils sordides d’une intrigue sociétale, déconstruit  quelque peu le mythe d’une société norvégienne moderne et avancée, dénonce un système éducatif perverti, devenu effroyable. Sans ennui, avec vivacité, humour et gravité, entre divertissement et prise de conscience. Une tonalité juste et efficace.

 

Quelques mois avant d’assister au mariage de son fils Thomas et de retrouver son ex-femme, le temps d’une soirée, Varg reçoit la visite d’une ancienne amie de son fils, Hege, prostituée dans le quartier C. Sundts gate et à la recherche d’une collègue et amie, disparue depuis plusieurs jours.

 

Si Veum ne voit d’abord dans cette enquête que l’opportunité de régler les mensualités de son nouvel ordinateur (« cet écran hors de prix »), il se retrouve bien vite immergé dans une sombre histoire  de maltraitance d’enfants que sa précédente expérience au cœur de la protection sociale lui fait ressentir avec davantage d’intensité, de flair et d’émotions.

 

« Je sentis de nouveau l’impitoyable main de la dépression m’enserrer le cœur. Une fois de plus, j’eus l’impression d’être ramené sans rien y pouvoir à ma période à la Protection de l’enfance et aux visites très souvent démoralisantes auxquelles je participais alors ».

 

Epaulé par son réseau d’ami(e)s fidèles au sein de différentes administrations norvégiennes (Karin Bjørge de l’état civil, par exemple), toujours  avec une longueur d’avance sur la police, Veum pénètre un réseau de prostitution où clients violents et trafiquants de drogue sèment la terreur, découvre un comité d’action local ambigu (créé pour remplacer, des parents désemparés incapables de s’occuper de leur enfants) ; tout cela dans une ambiance grise, humide et froide de cité pluvieuse.

 

Le désenchantement de Veum,  entre bières  (même sans alcool !) et aquavit Simers, Miles Davis et le saxophone de Coltrane, étrangement porté  cette fois-ci  également par le rythme des vers épiques de l’Edda poétique, ne sombre jamais en désespoir.  L’optimisme, certes mesuré, subsiste et, au final, soulage et contente : «  Quand c’est terminé, les nuages poursuivent leur route, des pans de ciel bleu apparaissent au dessus de nous et – avec un peu de chance- on aperçoit le soleil. »


Pour approfondir

Editeur : Gaïa
Genre : fiction (hors...
Total pages : 272
Traducteur : alexis fouillet
ISBN : 9782847206289

Cœurs glacés

de Gunnar Staalesen

Par une journée glaciale de janvier, Varg Veum reçoit la visite d'une prostituée. Une amie de celle-ci a disparu depuis plusieurs jours, terrorisée après avoir chassé un client. Varg se charge de l'enquête et va vite se retrouver confronté à une dure réalité. La découverte d'un premier corps ne restera pas isolée, dans un milieu où corruption et idéologie font mauvais ménage.

J'achète ce livre grand format à 22 €

J'achète ce livre numérique à 14.99 €