L'intérêt de l'enfant : L'histoire d'Adam et de My Lady

Cécile Pellerin - 27.11.2015

Livre - Couiple - sentiment amoureux - choix


Le nouveau roman d'Ian McEwan, une fois de plus, saisit et ébranle le lecteur, car il l'emmène au-delà des apparences, pénètre avec une précision bouleversante et une grande sobriété, l'intimité d'une femme mûre, révèle des sentiments inavouables mais justes, dépeint une réalité amoureuse et sexuelle souvent complexe, explore avec précision les relations d'un couple, sait rendre compte même de l'indicible, des sentiments les plus troubles. Avec une tension si prégnante que la lecture ne peut s'interrompre, fascinante mais pleine de secousses.

 

Et, avec autant de talent et de finesse, il s'infiltre dans le milieu de la justice, des tribunaux et des magistrats, confronte sans cesse son personnage à des choix difficiles sans jamais se dérober,  explore l'âme humaine sans réserve et rapproche alors le lecteur de lui-même. Le voilà commotionné à son tour. La littérature est entrée en résonance. Si à travers les personnages,  il s'interroge avec brutalité parfois, ces derniers lui permettent aussi le cheminement vers un discernement rare ; un soulagement, presque.

 

"Elle était mariée au droit de même que certaines femmes étaient mariées au Christ".

 

Fiona est une magistrate accomplie. A l'aube la soixantaine, elle est reconnue comme une juge compétente et investie, pleinement consacrée à son activité. "Dans son cabinet, une fois de plus, elle mangea un sandwich et une pomme à son bureau en passant les requêtes en revue."

 

Cette brillante carrière menée au détriment de sa vie personnelle l'a même empêchée de devenir mère. Alors que son couple est une illusion, " ne m'as-tu pas dit un jour que les vieux couples aspiraient à des rapports fraternels ?", se délite sans qu'elle s'y oppose vraiment, Fiona doit trancher en urgence à propos d'une famille Témoins de Jéhovah qui refuse la transfusion pour son fils atteint de leucémie. "Les convictions religieuses des parents pouvaient être l'expression de celles de leur fils, ou bien une condamnation à mort contre laquelle il n'osait pas se rebeller."

 

 Ainsi après avoir entendu l'avocat de la famille et les médecins de l'hôpital, Fiona décide de se rendre au chevet d'Adam le jeune homme, majeur dans quelques mois, pour écouter sa version et rendre ensuite son jugement avec clairvoyance et "dans l'intérêt de l'enfant."

 

"Un enfant ne devrait pas se laisser mourir au nom d'une religion […] la vie d'Adam est plus précieuse que sa dignité".

 

Une rencontre troublante, à la fois maternelle et sensuelle qui, peu à peu, va s'insinuer dans la vie personnelle de Fiona, faire vaciller ses certitudes, fragiliser ses choix, la confronter à son aveuglement, modifier l'ordre des choses, la révéler véritablement à elle-même, sans ménagement. Une femme en crise, empreinte de doutes.

 

 

Un récit sombre, profond et puissant où l'auteur s'interroge sur  les choix de vie, le fonctionnement d'un couple où l'habitude a remplacé l'amour, où l'on se ment à soi-même et à l'autre pour ne pas tout détruire, où l'on s'accorde à respecter ce que la société légitime, ce que la déontologie impose plutôt que la vérité intime, l'essence même de la vie.

 

Une histoire où la poésie, la musique davantage encore, bien plus que la religion, accompagnent les personnages comme un refuge à la souffrance et au désespoir, supérieur à tout, même au sentiment amoureux ; capable de supplanter les tourments, de donner du sens. Mais non sans heurts.


Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : litterature...
Total pages : 240
Traducteur : france camus-pichon
ISBN : 9782070147687

L’intérêt de l’enfant

de Ian McEwan

À l’âge de cinquante-neuf ans, Fiona Maye est une brillante magistrate spécialiste du droit de la famille. Passionnée, parfois même hantée par son travail, elle en délaisse sa vie personnelle et son mari Jack. Surtout depuis cette nouvelle affaire: Adam Henry, un adolescent de dix-sept ans atteint de leucémie, risque la mort. Les croyances religieuses de ses parents interdisant la transfusion sanguine qui pourrait le sauver, les médecins s’en remettent à la cour. Après avoir entendu les deux parties, Fiona décide soudainement de se rendre à l'hôpital, auprès du garçon. Mais cette brève rencontre s’avère troublante et, indécise, la magistrate doit pourtant rendre son jugement. Dans ce court roman, Ian McEwan allie avec justesse la froideur de la justice à la poésie et à la musicalité qui imprègnent la vie des personnages. Dans un style limpide, il crée une ambiance oppressante et fait preuve d’une complexité thématique impressionnante. Les certitudes se dérobent: où s’arrête et où commence l’intérêt de l’enfant?

J'achète ce livre grand format à 18 €

J'achète ce livre numérique à 12.99 €