Dans la bibliothèque sombre comme la nuit, s’é(mer)veillent les hommes-livres

Christine Barros - 24.10.2019

Livre - hommes-livres - bibliotheques livres lecture - album jeunesse


ALBUM JEUNESSE - Demandez aux libraires et aux bibliothécaires : on voit bien, au matin, que tout un petit peuple est venu mettre le bazar dans les rayonnages… On sait désormais pourquoi… Dans L’immense bibliothèque sombre comme la nuit, l’on croise des petits êtres, qui n’ont qu’une envie : découvrir et dévorer le plus de livres possible !
 


Davi, ainsi qu'Uno et Mary, vivent la nuit au milieu des livres… Et ils n’ont qu’une idée en tête : pour devenir grand, il faut se nourrir, alors ils mangent les mots, tous les mots, même les gros !
 
Et si vous vouliez connaître leur secret, c’est la nuit qu’ils vivent au milieu des livres. Escalader les piles est leur jeu favori : plus on grimpe haut, plus profondément alors on peut alors plonger dans un livre et dévorer son histoire !
 
Mais ils ne sont pas seuls. Si Monsieur Dictionnaire, qui ne raconte pas d’histoires ni de calembredaines, met à leur disposition pendant ses siestes un océan de mots dont on peut se délecter, certains êtres malfaisants rodent : les terribles massacreurs ont pour mission de détruire les livres, menés par un chef qui ne rêve que de devenir « le maître de l’ignorance dans un monde infesté d’idiots »

Tout personnage ressemblant à la réalité n'est pas forcément un hasard n'est-ce pas ?
 
Et pour cela, une seule solution pour lui : détruire le Libermundi, qu’il n’a pas encore trouvé… Les hommes livres pourront-ils trouver ce livre qui raconte la plus belle des histoires avant lui ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les hommes-livres - Virgile Gaillard et David Doukhan - Éditions PoleOuest ( @leshommeslivres ) Demandez aux libraires et aux bibliothécaires : on voit bien, au matin, que tout un petit peuple est venu mettre le bazar dans les rayonnages… On sait désormais pourquoi… Un merveilleux album pour les 7-8 ans (les plus grands vous pouvez aussi, vous devez d’ailleurs…) : parce qu’entre les livres vit un petit peuple caché, dont le bonheur est de plonger dans les livres et de dévorer tous les mots ! Même si de fourbes et dangereux massacreurs de livres détruisent tout sur leur passage ! Chronique à suivre sur le site dans les prochains jours. Dénicher un projet au fin du web et avoir un vrai coup de cœur… #lovemyjob @actualitte #albumjeunesse #lecturejeunesse #illustration #lecture #livres #bibliotheque #books #library #aventure #fantastique #ulule #crowdfunding virgilegaillard #daviddoukhan #instalivre #instabook #bookstagram #booklover #bookaddict #bookworm

Une publication partagée par Titi_Libraire (@titilibraire) le


 

Né de la rencontre entre Virgile Gaillard, le dessinateur de ces petits hommes crayons et de David Doukhan, Les Hommes-livres est un voyage enchanteur dans les recoins de L’immense bibliothèque sombre comme la nuit, premier tome de ce qui s’annonce avec bonheur être une trilogie. Cet album pour les 7-8 ans propose nombre de doubles pages où se déploie un dessin à la fois doux, onirique et impressionnant (le chef des massacreurs est carrément saisissant, non?!)

Nouvelles venues dans le paysage éditorial, les éditions Pole Ouest proposent une série à suivre de près donc, dont le premier tome est désormais disponible, grâce à une campagne de financement qui a toujours cours et qui permettra de donner vie aux prochains tomes que l’on attend avec impatience !
 

Virgile Gaillard, David Doukhan – Les hommes-livres, tome 1, L’immense bibliothèque sombre comme la nuit – Pôle Ouest – 9782956891208 – 13,20 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.