Dans la forêt, de Jean Hegland : puissant et hypnotique

Auteur invité - 05.07.2017

Livre - nature appel forêt - roman Jean Hegland - forêt femmes nature


Au fond d’une forêt californienne de séquoias et de chênes séculaires, dans une maison en bois, loin de la rumeur et des citadins, vit une famille parfaite, ou presque. Chaque membre y développe ses propres aptitudes et ses passions ; c’est une maison où l’on apprend à regarder la nature, mais aussi à en tirer profit, une maison où les livres, beaucoup de livres de toutes sortes, ont été lus et relus. 




 

C’est dans cette maison que sont nées et ont grandi deux sœurs, Eva et Nell, de dix-huit et dix-sept ans au début du récit. Cela pourrait presque constituer le début d’un conte de fées contemporain grâce auquel on apprendrait qu’il est tout à fait possible de vivre en s’épanouissant et selon ses rêves. 

 

La famille de Nell a en effet réussi à vivre en harmonie avec ses principes et ses désirs ; les parents ont choisi d’éduquer les filles à la maison et ont développé chez elles un solide sens critique, le sens de l’observation et l’utilisation des mains comme outils précieux pour la vie de tous les jours... 

 

Ainsi armées, l’une passionnée par les études et l’écriture, l’autre par la danse classique, elles grandissent sans heurts jusqu’à ce que des événements extérieurs à leur bulle les percutent. Une série de catastrophes naturelles d’origine sanitaire – éléments d’ailleurs peu précisés dans le roman – va désorganiser peu à peu le pays tout entier qui va basculer dans un chaos sans nom. 
 

Jean Hegland n’attend pas pour nous plonger dans ce chaos ; d’emblée, à la lecture des pages rédigées par Nell et qui constituent tout le roman, on comprend que leurs parents ont disparu et qu’un drame total a déjà commencé. 

 

Obligées de survivre en forçant leur esprit d’initiative et leur imagination face à des situations inimaginables jusque-là, les sœurs vont s’accrocher l’une à l’autre comme à un radeau en pleine mer. Leur complémentarité va les aider à faire des choix et la forêt, personnage à part entière, devra être apprivoisée par les deux jeunes femmes pour devenir « enfin clémente ». 
 

[Extraits] Dans la forêt de Jean Hegland


L’écriture poétique et le sujet traité de façon tout à fait originale – le roman est paru en 1996 aux États-Unis – en font un très beau texte, puissant et hypnotique. 
 

Laurence Grivot,
Au Moulin des Lettres (Épinal) 
 

en partenariat avec le réseau Initiales


 

Dans la forêt – Jean Hegland, trad. Josette Chicheportiche – 9782351781425 – Editions Gallmeister – 23,50 €