De l'aube au midi, Jean-Yves Clément

Victor De Sepausy - 26.10.2013

Livre - aube - midi - Jean-Yves


Passionné par la musique aussi bien que par les mots, Jean-Yves Clément prend souvent la plume pour parler avec amour de ses morceaux et compositeurs favoris, ainsi de Franz Liszt ou de Frédéric Chopin. 

 

Mais il aime aussi à s'inscrire dans d'autres genres littéraires, parfois plus inattendus. Il reprend sous le titre De l'aube au midi une série d'aphorismes qu'il avait publiés, pour partie, en 1990 et 1999 au Cherche Midi.

 

Sous une nouvelle facture, et avec une section supplémentaire, « Dithyrambes du liseron », ces aphorismes font aujourd'hui leur entrée au sein de la maison Le Passeur, dans laquelle l'écrivain occupe le poste de vice-président et de directeur éditorial.

 

S'il a eu son heure de gloire au cours du XVIIème siècle, le genre de l'aphorisme, porté à l'époque en tête par les Maximes de La Rochefoucauld, s'inscrit pleinement dans notre monde contemporain où le réseau social Twitter arbore fièrement des messages de 140 caractères tandis que les statuts sur Facebook font l'objet d'un jeu sur les mots et les sens constants.

 

Sous une belle couverture aux couleurs volontiers automnales, les pensées de Jean-Yves Clément se laissent goûter une à une, en tournant les pages pour partir toujours à la recherche de celle qui nous surprend le plus, ou bien de celle qui entre le mieux en correspondance, voire en résonnance, avec l'instant présent.

 

Et la poésie n'est jamais loin de tout travail d'écriture chez Jean-Yves Clément. Il y a toujours ce plaisir des mots. Et quand il pose une définition précisément de l'écriture, c'est pour dire que « Chaque pensée devrait pouvoir se dessiner comme le sourire d'un doute.»

 

Prenant tour à tour la forme d'un recueil de formules, d'un journal des pensées quotidiennes ou encore d'interpellations du lecteur à la deuxième personne, cet ensemble se parcourt avec le plaisir que peut prendre un papillon passant de fleur en fleur.

 

La musique et les arts en général sont particulièrement représentés dans ces formules souvent aussi brèves qu'efficaces. Ainsi de ce « silence » qui « est l'âme de la musique », ou bien : « Dans l'artiste les meilleures œuvres sont celles où il se trahit le mieux. » Mais on y retrouve aussi des sujets moins attendus, ainsi : « La bonne santé est muette », ou encore : « Regretter est la puissance des faibles ».

 

Quelques perles se dégustent au passage, tel « Aimer est toujours rêver qu'un autre vous aime », ou bien « L'extase, c'est le présent absolu ». Et je vous laisse méditer sur ces deux derniers : « L'état d'âme est la bourgeoisie de l'esprit » et « La jalousie est une perte de pouvoir. » Pour toutes les autres, je vous invite à venir les picorer dans un livre aussi agréable à feuilleter qu'à suivre pas à pas dans le parcours de lecture proposé. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.