De l'autre côté du soleil

Fred Ricou - 10.10.2011

Livre - De l'autre côté du s - Pierre Davy - esclavage


De l'autre côté du soleil est un récit sur l'esclavage. Encore un me diriez-vous! En effet, pourtant de la même façon qu'il existe tant et tant de romans jeunesse sur la période de la Seconde Mondiale et de la Shoah, chacun apporte une page de plus à la vérité historique qui se construit dans nos esprits. Le triste destin de Traoré illustre une facette peu traitée, la venue des esclaves africains aux Antilles françaises. La petite histoire nous offre un triangle amoureux que le destin et les passions vont briser. Traoré, un jeune berger «peuhl», est capturé par la tribu des «Toucouleurs» pour s'être désaltérer à leur source et avoir convoité une esclave promise au fils de la tribu. Pour les punir, les deux amoureux seront vendus à des marchands d'esclaves et envoyés sur des «Négriers» afin de gagner des lieux d'exploitations sur les Caraïbes. Séparé de Vanidia sur l'île de la Guadeloupe, Traoré n'aura de cesse de faire la paix avec son esprit torturé, son corps meurtri et ses émotions. Bravant le danger d'être punis ou tué, il décide de se sauver et de retrouver sa belle.

 

Le récit de Pierre Davyest une belle histoire de passions et de liberté. De racisme également, d'une tribu envers une autre, d'un blanc envers un noir, d'un captif antillais envers l'esclave africain. Le récit de Pierre Davy est intéressant sur la perspective qu'il donne de la survie et de l'amour, sur les choix lourd de conséquences lorsque notre vie est en jeu. Les jeunes lecteurs ne pourront s'empêcher d'être choqué ou amusé par la vision que portaient les peuples «civilisés» sur les hommes de couleur. C'est édifiantet intéressant! Sensibiliser les jeunes lecteurs en France, aujourd'hui sur cette période en utilisant la Guadeloupe, que certains connaissent ou dont d'autres sont natifs, est judicieux. La forme de narration qu'à choisi l'auteur, passant d'un angle de vue différent à l'autre par chapitre, est bien choisi. D'une fois sur l'autre, nous avons les pages du journal du chirurgien breton, le Kerven, racontant sa tâche sur le Négrier, sa passion interdite pour l'esclave Vanidia et sa prise de conscience sur cette légitimé de domination cruelle. Puis, l'écho de Traoré, humilié et écarté de son amour par un maître blanc chirurgien. Un texte excellent et fort!

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.