De loin on dirait une île, Eric Holder

Clément Solym - 06.08.2008

Livre - De - loin - dirait


A travers de fines descriptions, cet écrivain sensible nous ouvre la porte de son nouveau lieu de villégiature : un espace enserré entre eau salée et eau douce, une terre de caractère où vignes et landes se cotoient. Originaire de Lille et après un temps passé sur Paris, Eric Holder nous convie à le suivre à travers sa découverte d’un lieu et de personnages à fort caractère.



 
Au creu de chacun des chapitres se lit comme une nouvelle aventure au sein de ce pays merveilleux. Il faut tout de même convenir que, même si les lieux paraissent enchanter notre conteur par la beauté des paysages, les autochtones n’ont pas pour habitude de  faire beaucoup de cadeaux aux nouveaux arrivants. Les touristes sont tolérés pour des raisons  financières. Le Métèque, nettement moins.

Dans chaque rencontre, se lit l’opposition de deux cultures. Ouvert aux autres, notre héros, qui nous raconte ses déboires sur le ton léger de la camaraderie, va de déception en déception. Rares sont les habitants prêts à se lier d’amitié avec lui. Mais, quand certains lui ouvrent la porte,  c'est  toujours de façon entière,  sans  calcul mesquin.

Est-ce simplement une histoire de temps ? L’expérience du fils semble aller dans ce sens, lui qui a commencé par se retrouver mis au ban du lycée, seul, isolé sous la pluie. En grandissant, il sait s’entourer de présences féminines changeantes…Mais quand il fait un esclandre devant les touristes aux abois, les locaux ne pardonnent guère au père l’éducation catastrophique qu’il a dû donner à son fils…Tels des sycophantes, ils accourent pour le mettre plus bas que terre.

Heureusement, notre conteur est d’une autre trempe, peu sensible à l’attaque de ce genre de meutes. Il repartira, tel un cow-boy parcourant les espaces sans fin à la recherche des bêtes rétives, chevauchant sa Suzuki Bandit, comme un chevalier sans peur et sans reproche.

Pareil à un Don Quichotte moderne, notre héros est prêt à bousculer le tôlier du bar en zyeutant sa fille, à éveiller les mauvaises intentions des autres motards en accostant leur dernière recrue féminine ou bien encore à menacer le châtelain chez qui il est allé faire les vendanges d'écrire un article incendiaire sur son domaine dans une revue littéraire…

Investir le Médoc jusqu’à la Pointe de Grave ne va pas sans risque lorsque l’on n’est pas du coin…Prendrez-vous celui de lire cette traversée du désert au milieu d'un des plus beaux coins de France ? En ce cas, vous ne serez pas déçus du voyage. Et si vous avez passé vos vacances dans ce lieu magique, vos souvenirs prendront soudain une teinte quelque peu étrange...
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.