Depuis les Centres d’Accueil et d’Orientation, le sort des réfugiés

Auteur invité - 31.12.2019

Livre - Nathalie Quintane - Centres Accueil Orientation - France jungle Calais


Nathalie Quintane révélée dans les années 1990 est assurément une rebelle, mais plus encore une militante au grand cœur. Une aventure humaine amorcée il y a une trentaine d’années et qui n’affiche aucune concession, à un âge légitime où les coups de gueule sont encore permis et avec les prolongements verbaux que l’on connaît aujourd’hui et qui confirment la valeur de l’engagement. 



 
Et il faut bien le reconnaître Nathalie Quintane n’est pas toujours facile à suivre, y compris à travers une œuvre imposante, exigeante et incive qui débute en quelque sorte par et avec la poésie. Mais attention pas n’importe laquelle, car l’auteure s’en défie habilement. 
 

Je suis une rebelle !


D’ailleurs elle n’aime guère ce terme et le fait savoir, même si paradoxalement elle a commencé à publier dans de nombreuses revues poétiques avant-gardistes, Java, Action poétique, Nioques etc. Actrice également dans les films de Stéphane Bérard, poète et performeur entre autres ; on a parfois le sentiment comme laissé en suspens, que Nathalie Quintane a pour vocation de se chercher dans un ailleurs improbable, mais qui finit toujours par éclore dans une clarté livide et absolue dont les livres sont le témoignage. 

Et ce, à l’aide d’une construction fragmentée qui prévaut sur un dérèglement probable des sens. Des titres aussi judicieusement choisis, impliquant une certaine ironie de ton qui ne se veut ni explicite, ni galvaudés, mais conformes à un cheminement constant à travers la langue, sa propre langue morcelée. 
 

J’assume mes mots et mes convictions ! 


Puis il y a l’aspect militant de l’auteure, ce par quoi elle vibre de toute son âme qui là encore n’est pas une simple mise en conformité de la conscience faussement éclairée, mais plutôt un au-delà de la sublimation spectrale. « Les enfants vont bien », qu’elle vient de publier et qui succède de manière vertigineuse et abrupte comme un ultime et nécessaire prolongement, à « Un œil en moins » considère, de ce point de vue, la froideur de l’engagement.

Rester claire dans la revendication au sein d’un spectacle mouvant qui contient toutes les aberrations du monde pour autant qu’à faire les dénoncer subtilement et durablement. Dans ce cas précis la bêtise immortalise, c’est certain. Sur la question des migrants on aura tout dit et tout écrit. « La jungle de Calais » ! La honte de la France. Un couloir pour bestiaux, rien de moins, et outrancièrement dénommé centre d’accueil et d’orientation.
 
Accueillir et orienter, un binôme pas vraiment très clair ! Des propositions et des discours politiques qui n’en finissent pas de s’éterniser jusqu’à ulcérer le citoyen béat. Avec au bout du compte des mesures radicales pour clore le débat ! Elle ! N’entend pas en rester là. Elle observe, accumule, compile tout un matériau glaireux et éphémère, mais qui fait mal. C’est justement là le problème. Comment peut-on en arriver là, forçant le régime de l’impuissance et de l’exclusion, politique cela va de soi. Calmer l’opinion et tourner la page.

Et pour le coup on tourne les pages de cet ouvrage vindicatif par son architecture insolite, on va même dire qu’on retourne les pages pour y trouver du blanc. Un grand blanc ! Celui de la peur et du désarroi qui s’insère dans un questionnement qui demeure sans réponse. Qu’est-ce que finalement l’humanité, notre humanité ? 


Nathalie Quintane – Les enfants vont bien — POL – 9782818048832 – 18 €

Jean-luc Favre Reymond est un écrivain, poète et critique français né en 1963 en Savoie. Il a publié de nombreux ouvrages. Traduits tout ou partie en huit langues. Il figure dans le Larousse de la Poésie française. Édition établie par Jean Orizet en 2007. Il a publié Tractacus logico-poeticus. Suivi d'Epistémé en septembre dernier (editions 5 Sens - 9782889491155)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.