medias

“Derrière les chaussures élégantes se cache toujours un tablier...”

Auteur invité - 06.08.2018

Livre - croquis femmes livre - livre artistes dessins - textes illustrations artistes


LIVRE D’ARTISTE – L’écho pourrait bien être le maître mot de ce remarquable livre d’artiste. La plasticienne Annette Masquilier a envoyé à l’aveugle quarante-neuf croquis de femmes à trois auteures, Françoise, Colette, Anne. Chacune a eu le devoir — la liberté — d’écrire ses textes en écho aux dessins reçus. 




 

Le fil rouge des croquis est une paire d’escarpins qui semble l’écho des souliers d’Andersen, interdits, maléfiques. Les filles qui les portent sont mises à l’index, punies, estropiées. Pas facile d’être au féminin dans les contes ! À lire la prose et la poésie des narratrices, pas facile non plus dans la vraie vie. D’autant que derrière les chaussures élégantes se cache toujours un tablier... 
 

Rouge et orange. Seules deux couleurs envahissent la belle édition. Rouge mise en plis, rouge cerise, rouge baiser, rouge hauts-talons et tabliers orange comme les joues des gamins intrépides ou la crème de potiron. Entre séduction et Marmiton, les nanas, les épouses, les amantes, les bonnes copines, les cuisinières, les filles, les mères, et les filles des mères... tentent de s’arranger de leur condition féminine.

Elles interrogent la place de la femme dans la société... et dans la cuisine ! À mesure que l’on progresse dans les textes attachants de l’ouvrage, rythmés des dessins qui les ont inspirés... on exulte, on frémit, on jouit, on reste en apnée, on grince des dents et parfois, comme les héroïnes sans nom et sans aucun trait de visage, on s’en prend « une ».

Difficile de ne pas penser à Yvette Roudy qui, en son temps, bataillait contre les publicités de lingerie qui placardaient des dames sans tête. La lingerie, parlons-en !

Les femmes de Rouge mise en plis n’en portent pas. Armées de leurs plumeaux, seaux, casseroles, dans leur « cité savonneuse », elles sont nues sous leur tablier dont les pans et la ceinture joliment nouée « symbolisent la servitude de la femme aux travaux salissants ».

C’est « Faire les poussières à poil » ! L’illustratrice et les auteures revisitent les clichés avec jubilation. L’album est désarmant, ravissant, et pourrait bien contrecarrer la destinée des porteuses de chaussures rouges d’Andersen. Elles échapperaient à la règle. Enfin ! 
 

Athénaïse Merriaux 

 

en partenariat avec l'AR2L Hauts de France

   

 

Dessins Annette Masquilier et textes de Françoise Lison-Leroy, Colette Nys-Mazure, Anne Letoré — Rouge mise en plis — L’âne qui butine — 9782919712182 – 29 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.