Des nouvelles de l'île aux teintes sourdes

Auteur invité - 29.05.2019

Livre - Yannick Lahens - nouvelles Haïti - Sabine Wespieser


NOUVELLES FRANCOPHONES - Grande voix d’Haïti, Yanick Lahens a commencé par écrire des nouvelles avant des romans dont Bain de lune, prix Femina 2014. Les voilà rassemblées dans un ouvrage qui réunit trois recueils parus en 1994, 1999 et 2006.
 

 
Cette publication salue l’arrivée de Yanick Lahens au Collège de France où elle inaugure la nouvelle chaire des Mondes francophones créée pour trois ans, dont elle est titulaire pour 2019.
 
Une création qui marque l’entrée des études post-coloniales dans cette institution. L’écrivaine aux ouvrages traduits dans de nombreuses langues a bien l’intention d’en profiter pour dépoussiérer la francophonie.
 
Dans sa leçon inaugurale, prononcée en mars sous le beau titre d’Urgence(s) d’écrire, rêve(s) d’habiter, elle souligne que « le moment est venu de dépouiller ce vocable de son eurocentrisme, de le décoloniser ». Elle rappelle aussi que l’indépendance en 1804 de l’ancienne colonie française de Saint-Domingue « représente un moment majeur de l’histoire moderne ».
 
Dans ses nouvelles, les personnages principaux sont souvent des femmes dans une île aux teintes sourdes, hantée par la misère et la peur, la fatalité aussi. En toile de fond, la répression duvaliériste (La chambre bleue), la violence politique et le désenchantement (Le poids de la nuit, Lave ta mémoire à grande eau, Les survivants) mais aussi la violence urbaine, le désarroi des jeunes livrés au crime et à la drogue (Le jour fêlé, La petite corruption, Trois morts naturelles) ou les désillusions de l’intervention militaire sous commandement américain pour « restaurer la démocratie » en 1994 (Le désastre banal).
 
Le poids des coutumes et des relations sociales est omniprésent, du vaudou – « monde de métamorphoses, d’augures et de mystères » - (Tante Résia et les dieux) aux vendettas familiales (Bain de lune) en passant par l’émigration vers les Etats-Unis et toutes les nuances de la négritude - la goutte de sang allemand qui fait naître « les bourgeoises et l’oubli », l’interrogation pour déterminer si une femme est « brune ou chabine ».
 
Port-au-Prince se voit dédier une ode désespérée, avec une description hallucinée de cette cité née « d’un mirage » (La ville), tout entière « à genoux dans ses rancœurs, sa crasse, ses détritus, ses cadavres et sa boue » (Et tout ce malaise).
 
Les couleurs éclatent dans les noms - Eliphète, Difficile Saint-Jacques, Tante Résia alias Mme Tiresias aux puissantes mamelles évoquant Apollinaire - comme dans mille mots parfois mystérieux. On boit du « trempé » (rhum arrangé), on roule en « tap-tap » (taxi collectif), on se balance dans une « dodine » (fauteuil à bascule). À table, il y a du « griot (plat de porc) et des « bananes pesées » (bananes plantains frites), du « riz djon djon » (un champignon brun) ou de la soupe au giraumont (soupe de courge devenue symbole de l’indépendance car avant 1804, les esclaves n’y avaient pas droit). Un petit lexique aide à s’y retrouver entre « loas » (esprits du vaudou) et « coups d’air » (mauvais sorts), « borlette » (loterie locale) et « rapadou » (sirop de canne caramélisé).
 
Des textes bouleversants où les thèmes et le style de l’écrivaine, tout en intériorité, force et finesse, résonnent avec un déhanché bluesy ou déchirant, parfois, comme dans la nouvelle évoquant Charlie Parker qui donne son titre à l’ouvrage, une histoire d’amour et de musique, impossible et funeste.
 
Laure Amblesec


Yanick Lahens - L'oiseau Parker dans la nuit et autres nouvelles - Sabine Wespieser - 9782848053219 - 22 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Sabine Wespieser
Genre :
Total pages : 306
Traducteur :
ISBN : 9782848053219

L'oiseau parker dans la nuit et autres nouvelles

de Yanick Lahens(Auteur)

Tout comme L'Oiseau Parker dans la nuit - une saisissante histoire d'amour, d'impossible et de musique, adaptée pour RFI par la comédienne Mireille Perrier, qui l'a lue au festival d'Avignon en 2015 -, les nouvelles de ce recueil racontent la vie quotidienne en Haïti, les tragédies, les violences (urbaines ou rurales), les croyances séculaires, les femmes courageuses et les hommes endurants de cette île-monde que Yanick Lahens ne cesse de mettre en scène dans son oeuvre.

J'achète ce livre grand format à 22 €