Dictionnaire du nouveau français : testez, c'est addictif et marrant !

Cécile Pellerin - 02.07.2014

Livre - langue française - dictionnaire - anglicisme


Si 20 000 nouveaux mots apparaissent chaque année en France, seule une centaine intègre les dictionnaires classiques (Larousse, Robert ou Littré). Ce dictionnaire du Nouveau Français avec 400 nouvelles entrées  souhaite rendre compte de l'évolution de notre langue, de sa mutation, sans barrière, au risque de choquer les défenseurs d'une langue pure,  assurément opposés à des changements si catégoriques où l'Anglais devient sans surprise, le principal fournisseur de mots nouveaux.

 

Amusant, déconcertant ou agaçant, cet ouvrage curieux, sans doute d'une lecture familière pour certaines générations mettra, au contraire bon nombre adultes hors-jeu, notamment ceux éloignés des réseaux sociaux et peu utilisateurs des outils numériques. Inquiétante ou inévitable, la transformation de notre langue crée déjà de l'incompréhension entre générations ou classes sociales et cet ouvrage est peut être un outil pour mieux se comprendre. Aussi, même sans adhérer à ces transformations essentiellement anglicistes, ne vous privez pas d'en savoir plus sur la communication d'aujourd'hui, devenez « hype »,  facilitateur intergénérationnel, « friendly », plutôt que « noob ».

 

Ce dictionnaire s'est intéressé aux mots nouveaux dont l'usage s'est répandu et le sens stabilisé. Ils ont été essentiellement inventoriés à partir de la radio, télévision, réseaux sociaux, conversations de rues, de bureaux, de cafés. Un vocabulaire, riche en onomatopées et acronymes issus de l'utilisation du numérique, qui raffole de l'hyperbole, informe sur nos nouveaux modes de loisirs, dans la musique (« playlist, podcast… »), le cinéma (« people, bancable… ») ou les jeux vidéo (« gamer, old fag… »), sur nos façons de travailler (« open space, burnout, slide… »), révèle notre société actuelle, ultra-connectée, pressée, assez individualiste et narcissique (cf. le selfie).

 

Etes-vous prêt à relever le défi ? Si certains mots ne résonnent pas à votre esprit mais éveillent votre curiosité, ils sont tous répertoriés dans ce dictionnaire.

 

 

Un think tank était prévu ce matin dans l'open space de la pure player Amazon. Il s'agissait de prioriser sur  un taff  assez capillotracté,  de le up-dater sans possibilité de drafter quoi que ce soit avant. Franchement, c'est abusé. Même si je suis A.I.P, si je checke tout pour éviter le moindre fake, si j'avais mis de côté deux ou trois slides plutôt swag, un poil arty et sacrément hype, mon N+1 m'a bashée comme une adulescente, découpée comme une noob, d'une façon tellement ayatollesque que je me sens rageuse et un peu bad maintenant, voire j'ai le seum. C'est presque un cas de moobing.

 

Bref, je m'enjaille pas des masses ici.  Asap, Je vais aller vapoter, me plugger à ma playlist, implémenter la deadline avec des bugs, le poutrer en one-to-one.  On verra alors sa  duckface. Ca n'est qu'on older. BTW, c'est quoi son blaze déjà ? Bisounours ou boloss ? Un combo des deux. Mouahaha ! Je vais le zlataner. Une tuerie absolue.