Dov Hœnig : un homme se penche sur son passé

Christine Barros - 16.08.2018

Livre - Dov Hœnig Laffont - Rue du Triomphe - Laffont RL 2018


ROMAN FRANCOPHONE – Seconde Guerre mondiale, Bucarest, Roumanie. Plongée dans le quartier juif, dans une cour, dans une famille. Alors que la guerre et ses relents méphitiques commencent à menacer, que le gouvernement s’allie aux forces nazies et menace les populations juives, le jeune narrateur adolescent de Rue du Triomphe s’interroge : faut-il rester, faut-il partir ?

 

 

 

Sourire bienveillant, œil qui frise de cette bonne blague que de publier un premier roman à 86 ans, écrit en français s’il vous plaît, nous avons eu la chance de rencontrer Dov Hœnig lors de la journée de présentation de la rentrée aux libraires, organisée par les éditions Robert Laffont. Et c’est indéniablement sa vie qui a fourni la matière de ce puissant roman initiatique où aspirations, quotidien, premiers élans amoureux, interrogations et choix politiques du jeune héros se déploient avant, durant et après le conflit.

 

Rue du Triomphe n’est pas, selon l’auteur, une autobiographie : méconnaissant sa propre histoire familiale, il pensait que « l’autobiographie était réservée aux illustres ». Le matériel romanesque de sa propre vie était certes là, mais il fallait créer un héros, Bernard, et lui donner famille et destin.

 

D’autant que citant Houellebecq dans un sourire matois : « Si ça paraît autobiographique, c’est que c’est bien inventé. »

 

Dov Hoenig parle 4 langues. Quittant son pays pour la Palestine à 15 ans, il a perdu dans l’exil le roumain, sa langue maternelle. L’hébreu étant une langue difficile, il n’en a pas eu le courage. Quant à l’anglais, c’est à Hollywood qu’il l’apprit, lors de sa remarquable carrière de monteur (nominé aux Oscars, il a entre autres œuvré dans les films de Mickael Mann et d’Andrew Davis, regardez sa filmographie…) et cette langue était pour lui bien trop professionnelle.

 

La rentrée littéraire Robert Laffont
les zones grises de l'Histoire et de l'intime


Mais alors, pourquoi faire le choix du français pour faire œuvre littéraire ?

 

Il aimait la littérature et la culture française, et le français lui semblait familier, partageant avec le roumain ses racines latines. Lorsqu’il arrive à Paris en mai 1965, chargé de deux valises emplies de livres, sans argent, carte de séjour ou permis de travail, il fut « accueilli par la déesse de la souffrance, de la misère et du froid ». Ce fut pour lui une épreuve, trouvant consolation dans l’écriture de poèmes. Et c’est là qu’il débutera sa carrière dans le cinéma, aux côtés de Jean Rouch.

 

Et l’on s’interroge : pourquoi écrire maintenant ? Quand il a cessé de travailler dans le cinéma, il savait qu’était venu le moment d’écrire : il portait en lui le matériel et l’expérience de vie qui demandaient à s’exprimer. Son expérience de monteur trouve écho en littérature : la construction narrative de Rue du Triomphe en témoigne. Et laisse présager d’une suite, puisque le roman s’arrête aux 15 ans et demi du narrateur, alors qu’il part en Palestine, après avoir adhéré au mouvement sioniste.
 

[Extraits] Rue du triomphe de Dov Hoenig

 

D’un romanesque abouti, et parce que Hoenig manifeste à l’évidence une autorité naturelle née de son incroyable érudition, Rue du Triomphe, récit initiatique autant que roman d'aventures, donne d’ores et déjà l’impression d’un classique, où puissance évocatrice, simplicité et maîtrise de la narration embarquent le lecteur dans le voyage.


 

Dov Hœnig - Rue du Triomphe - Robert Laffont - 9782221216194 - 21 €

 

Rentrée littéraire 2018 : les fashion weeks du libraire




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Robert Laffont
Genre :
Total pages : 414
Traducteur :
ISBN : 9782221216194

Rue du Triomphe

de Dov Hoenig

" Pendant les dimanches d'été au ciel d'azur et aux parfums d'acacia, le spectre de la guerre ne nous empêchait pas de nous lever tard. Une fois que Maria, la domestique du propriétaire Theodorescu, avait aspergé d'eau froide le gravier des allées et l'asphalte des trottoirs brûlants, les portes commençaient à s'ouvrir lentement, invitant les effluves de la terre rafraîchie à l'intérieur des maisons. C'était le signal attendu. Les gens sortaient devant leur seuil, s'installant sur des chaises en paille et des chaises longues, et la cour s'animait comme une foire. Les femmes exposaient leurs bras et leurs épaules au soleil brûlant – les jambes, par décence, jusqu'aux genoux seulement – et les hommes se réunissaient à l'ombre autour de petites tables couvertes de nappes multicolores pour discuter politique ou se taquiner lors d'effervescentes parties de poker. J'étais l'attraction principale de ces débats animés. Dévorant avec passion les quotidiens que mon père rapportait à la maison, j'étais au courant des moindres drames et intrigues de la vie politique roumaine. " Rue du Triomphe raconte les rêves et les tourments, les aspirations politiques et les émois amoureux d'un jeune homme grandissant à Bucarest avant, pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Dans ce roman initiatique qui est aussi un face-à-face avec l'Histoire, Dov Hoenig, avec une force d'évocation rare, redonne vie à tout un monde disparu.

J'achète ce livre grand format à 21 €

J'achète ce livre numérique à 21.00...78016009.................09........1......