En route vers toi : l'âme des choses

Cécile Pellerin - 12.12.2016

Livre - Littérature suédoise - droit de vote des femmes - émancipation


Si le nouveau roman de l’écrivain suédois Sara Lövestam (traduit par Esther Sermage) entre, par certains côtés, dans la catégorie des feel good books, si sa tonalité enchante et divertit aisément, il porte en lui également (et c’est bien là son attrait), un intérêt et une finalité d’une autre envergure.

 

 

Immergé en partie dans un contexte socio-historique et politique passionnant, celui de la lutte des femmes pour l’obtention du droit de vote au début du XXème siècle, il raconte avec subtilité et passion, la difficulté d’être soi et d’aimer, l’émancipation et l’affirmation progressives des femmes dans une société encore très inégalitaire.

 

A la fois d’une grande précision et fidèle aux événements de la réalité historique, le récit initie autant qu’il captive. Sa densité romanesque, la force de ses personnages monopolisent le lecteur, le tiennent en haleine, le placent à proximité.

 

Intensément vivant, rythmé par une alternance d’époques et de voix féminines, il conserve une fluidité et une légèreté stimulantes.  Car, au-delà du bienfait et de l’évasion, de la distraction facile, il révèle aussi l’état de désenchantement, de lassitude et d’ennui, de passivité dans lequel nos vies modernes ont facilement et inexorablement glissé. Et l’air de rien alors, tel un soubresaut inattendu, il déclenche le désir d’action, le besoin de vivre. Plus ardemment encore.

 

 

“Ses bottines lui rendaient un peu plus supportable le fait d’être Hanna.”

 

Hanna Johansson travaille dans une agence pour l’emploi et mène une vie monotone, peu épanouissante mais pas mortifère non plus. Banale, en quelque sorte. De manière assez farfelue et improbable, elle se retrouve en possession de quatre objets anciens (une broche, une paire de bottines, des lunettes et une règle d’écolier) dont elle ne peut bientôt plus se détacher, comme “une exhortation à accomplir des prouesses.” Etrangement possédée par eux, elle tente, avec l’aide d’un vieil antiquaire, de retrouver leur origine.

 

Commence alors une véritable quête qui emmène les deux personnages au nord de Stockholm et une centaine d’années en arrière, en 1906, au cœur de l’existence d’une jeune institutrice de 24 ans, Signe, exaltée et déterminée, animée d’une soif de liberté et d’égalité.

 

De sa passion amoureuse bouleversante avec une femme, de son engagement auprès des suffragettes suédoises, de sa ténacité à décider elle-même de sa vie malgré les épreuves et le rejet d’une société qui la juge inadaptée, Signe illumine bientôt la vie d’Hanna, la pénètre intimement et la confronte avec lucidité à la vacuité de sa propre existence. L’obligeant à agir et à se  transformer, à devenir enfin elle-même.

 

Au-delà de cet apprentissage, de cette interrogation sur le sens et la sincérité d’une vie, de ces changements personnels qui s’opèrent de manière un peu attendue et convenue chez Hanna, ce qui retient, ce qui réjouit avant tout, c’est d’abord l’histoire de Signe, l’ambiance d’une époque et d’un lieu, plus vifs, plus poétiques (notamment grâce à la correspondance épistolaire) et paradoxalement plus présents que l’histoire contemporaine d’Hanna.

 

Personnellement engagé dans la lutte de ces femmes, enflammé à son tour par les espoirs, éprouvé par les déceptions, le lecteur, grâce à la profondeur des personnages, aux détails des événements relatés, devient le témoin privilégié (presque mélancolique) d’un mouvement en marche tellement galvanisant que lorsqu’il bascule dans l’autre récit, celui d’Hanna, où la quête individuelle prévaut, où le manque de distance, la temporalité brève atténuent un peu l’héroïsme des personnages, il s’impatiente un peu, alors moins charmé. Même si le jeu de piste pour découvrir l’origine de ces objets est  entrepris par une équipée insolite et attachante et amène quelques rebondissements.


Pour approfondir

Editeur : Actes Sud
Genre :
Total pages : 586
Traducteur : esther sermage
ISBN : 9782330068981

En route vers toi

de Sara Lövestam

Une broche en argent, une paire de lunettes tordue, une vieille règle en bois et des bottines d’une élégance désuète – quatre objets d’un autre temps viennent faire irruption dans la vie désenchantée de Hanna. Ce sont les derniers témoins de l’histoire d’amour impossible entre Signe et Anna cent ans plus tôt – à la veille du combat menant au droit de vote des femmes en Suède. Intriguée, Hanna remonte obstinément la piste de ces objets qui sont pour elle devenus talismans.

J'achète ce livre grand format à 23.80 €

J'achète ce livre numérique à 17.99 €