En temps de guerre, même les mafieux deviennent patriotes...

Victor De Sepausy - 17.04.2018

Livre - Fesperman écrivain public - New York politique - migrants Europe guerre


Tout commence avec un incendie puis un naufrage, avant de s’engouffrer dans le conflit mondial qui ravagea l’Europe. Voici comment, depuis les rives de l’Hudson, démarre presque par inadvertance un thriller ancré dans un morceau d’histoire peu connu. L’écrivain public de Dan Fesperman, bien plus qu’un morceau de l’Histoire…



 

 

La guerre ne rend pas simplement les peuples idiots, guidés par des volontés expansionnistes auxquels le vulgum pecus n’entend rien. Derrière les bouffées délirantes qui conduisent à prendre les armes, il y a les troufions qui mourront, trouille au ventre — parfois avec le sentiment du devoir accompli. Mais n’est-on jamais plus patriote qu’en temps de guerre ? 

 

Précédemment, Fesperman s’était intéressé à Guantanamo ou Dubaï. C’est à New York qu’il va prendre ses quartiers ici, dans les premiers jours de l’année 1942 : Hitler fait rage, la guerre aussi, les juifs fuient l’Europe et depuis Pearl Harbor, les Américains sont désormais engagés dans le conflit. Diable : quelle connerie, la guerre. 

 

Woodrow Cain vient de Caroline du Nord : il est flic. Et pour la première fois, pose les yeux sur la Big Apple. Il a tout juste débarqué du SS Normandie, paquebot qui l’a fait voyager jusque là, mais ce dernier a pris feu et sombre. En cette période de doute et de suspicion, on craint un sabotage : on le redoute. 

 

Cette migration new-yorkaise, Woodrow l’a tentée parce que des liens familiaux puissants lui ont permis de trouver un travail de détective. Et puis, il n’était plus vraiment le bienvenu en Caroline du Nord, après quelques expériences pas franchement sympathiques.

 

En cette période de migration, il est logique que sa première enquête débute sur le front de mer : un mort retrouvé sur les quais que contrôle déjà la mafia. Et c’est la rencontre avec Maximilian Danziger, écrivain public, qui s’occupe de la correspondance de clients analphabètes avec leur famille — en allemand, yiddish et italien. Forcément, vivant au sein de Little Deutschland, le bonhomme apprend des choses… 


Durant la guerre, le sentiment patriotique envahit tout un chacun, policier, mafioso : une sorte de pacte tacite les unit, pour nettoyer la ville des vagues migratoires — et principalement les migrants qui perturbent l’ordre public. Au risque de dérives…

 

[Extraits] L'écrivain public de Dan Fesperman
 

Corruption, politiciens pourris, mafieux omniprésents, le tableau de New York que brosse Fesperman n’est pas des plus reluisant : loin de Broadway, du strass et des paillettes. Cela n’empêche pas une riche description de la ville, foisonnante de détails et de précisions. L’intrigue ne tiendra peut-être pas toutes ses promesses, mais la balade touristique dans New York est passionnante.

 

Dan Fesperman, trad. Jean-Luc Piningre – L’écrivain public – Editions Le Cherche Midi – 9782749156934 – 21 € | Ebook 9782749156941 – 12,99 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Cherche Midi
Genre :
Total pages : 464
Traducteur :
ISBN : 9782749156934

L'écrivain public

de Dan Fesperman(Auteur)

9 février 1942. Dès son arrivée à New York, Woodrow Cain, un jeune flic du sud des Etats-Unis, est accueilli par les flammes qui s'échappent du paquebot Normandie, en train de sombrer dans l'Hudson. C'est au bord de ce même fleuve que va le mener sa première enquête, après la découverte d'un cadavre sur les docks, tenus par la mafia. Là, il fait la connaissance d'un écrivain public, Danziger, obsédé par les migrants qui arrivent d'une Europe à feu et à sang, ces fantômes au passé déchiré et à l'avenir incertain. Celui-ci

J'achète ce livre grand format à 21 €

J'achète ce livre numérique à 21.00...77618873.................09........1......