Et pour quelques vaccinations de plus : l'expédition Balmis

Victor De Sepausy - 31.05.2018

Livre - Javier Moro roman - expedition Balmis variole - Espagne vaccination variole


L’époque est aux superstitions et à l’instabilité politique : étonnant comme cette accroche vaut tant pour aujourd’hui que pour cette année 1803. L’expédition de l’espoir, que signe Javier Moro, n’aurait pas pu mieux porter son nom. 



 

 

Quand la mort menace, les forces se mobilisent, les hommes se sentent peuple et unis. Alors qu’une terrible maladie menace, les forces religieuses n’apprécient que modérément que l’on se tourne vers la science plutôt que la prière. C’est dans ce contexte que Francisco Javier Balmis, chrirugien militaire espagnol, va entreprendre un incroyable périple.

 

Médecin, botaniste, infectiologue, cet homme, dès le début du XIXe siècle, pratiqua la vaccination contre la variole en Espagne. Et c’est avec l’accord du souverain Charles IV qu’il va partir pour vacciner l’ensemble de l’empire espagnol — se rendant jusqu’aux Philippines. Un tour du monde humaniste et inédit.

 

Le roman de Javier Moro raconte ainsi ce qui fut certainement l’un des plus grands exploits humanitaires de l’histoire. Avec son jeune assistant Salvany et Isabel Zendal, fille d’un paysan galicien, Francisco Javier Balmis traversera la planète du Nouveau Monde jusqu’en Extrême-Orient.

 

L’expédition Balmis est devenue célèbre (voir Wikipedia) et c’est d’elle dont s’inspire le roman pour imaginer, dans une épopée passionnante, la petite histoire prise dans la grande.


Et la figure d’Isabel Zendal Gómez, véritable infirmière dont la mère mourut justement de la variole quand elle avait 13 ans, rend également justice à cette femme spectaculaire. Autodidacte, elle passa toutes les étapes pour devenir infirmière, avant de s’embarquer dans l’expédition Balmis. Et comme les enfants pris dans le voyage servaient de réservoirs vivants au vaccin, l’activité ne manquait pas. 

Il faut comprendre que, pour vacciner, on met en effet en contact le bras d’une personne saine avec un sujet malade. En passant le bacille de Jenner, le second permet au premier de pouvoir contracter une maladie de moindre virulence — et surtout, échapper à la variole… 
 

Entre la fragilité de ces hommes dont le courage ne cesse d’être mis à l’épreuve et le sens d’un devoir supérieur, le récit est prenant. Certes, l’événement historique touche plus facilement un lectorat déjà sensible à ce pan de l’histoire. Mais l’entreprise qui se dessine, chaque page plus convaincante, dépasse la seule histoire d’une nation. 
 

[Extraits] L'expédition de l'espoir de Javier Moro  

 

Au départ de ce port de La Corogne, la corvette qui prend la mer avec à son bord une vingtaine d’orphelins, porteurs eux-mêmes du vaccin, touche directement au cœur. Et laisse perplexe sur l’évolution que nos systèmes de santé ont pu prendre. Quand de pareils miracles, rendus possibles par la seule force de volontés, aboutissent… Voilà qui rappelle que l’humanité est capable du meilleur.

 

Rassurant pour l’avenir, à condition de ne pas oublier…

 

Javier Moro, trad. Eduardo Jimenez – L’expédition de l’espoir – Robert Laffont – 9782221195611 – 21,50 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Robert Laffont
Genre :
Total pages : 448
Traducteur : eduardo jimenez
ISBN : 9782221195611

L'expédition de l'espoir

de Javier Moro

Le 30 novembre 1803, un bateau quitte le port de La Corogne au son de mille acclamations et applaudissements. A bord, une vingtaine d'orphelins, des enfants de tous âges, voyagent avec la plus noble des missions : porter le vaccin contre la variole, à peine découvert, de l'autre côté de l'océan, en Amérique. Les accompagne Isabel Zendal, chargée de les surveiller. Les héros de cette folle expédition, dirigée par le médecin Francisco Xavier Balmis et son assistant Josep Salvany, devront affronter tempêtes et naufrages, se heurter à l'opposition du clergé, à la corruption des élus et à la cupidité de ceux qui cherchent à s'enrichir aux dépens des plus démunis. Aujourd'hui connue comme l'une des plus grandes prouesses humaines de l'Histoire, cette aventure a non seulement dû son succès au courage de ces enfants, sur qui a reposé la vie de tant de gens, mais aussi à l'audace de ses deux directeurs, des hommes qui se sont disputés l'amour de la seule femme à bord.

J'achète ce livre grand format à 21.50 €