Etrange Nouvel an aux origines de l'angoisse

Clémence Holstein - 24.09.2019

Livre - Nouvel an Julie Zeh - Actes Sud - rentree litteraire 2019


ROMAN ETRANGER - Un héros très normal, une famille comme les autres. Et la quête du sens, l'origine du mal, on ne peut plus classiques et pourtant toujours exceptionnelles. Jusqu'aux confins de l'histoire et de l'enfance bouleversante.
 

Nouvel an, ses résolutions et son élan de renouveau. Des vacances de Noël au soleil pour une famille aux allures classiques, Maman Theresa, Papa Henning et les deux enfants Bibi et Jonas, voyage tout compris. Essayer de sortir du quotidien. Ne pas vraiment y parvenir car la vie de parents n'a pas de congés. Rien de dramatique. Les tracas et les joies du quidam lambda. Ceci dit, l'histoire est bien narrée et l'on sourit de la franchise de ce père un peu naïf mais tendrement authentique.
 
Dans cette vie ronron patapon surgit pourtant l'angoisse. Oui l'angoisse fait partie de tout un chacun et du quotidien de nombre d'entre nous. Mais l'angoisse est toujours un drame, chaque crise est une mort dont on revient, parfois abîmé définitivement, jamais vraiment indemne. Henning est aux prises avec ce drame qui le fouette et le tangue sur une mer en rage chaque fois qu'il le submerge.
 
C'est bien de l'angoisse qu'il est question dans Nouvel An. Le titre festif et plein d'espoir n'annonce pas et ironise après coup le vrai sujet de ses pages. Plongée dans l'origine de la peur tout, là-haut tout au sommet de cette montagne que Henning résolument a grimpée. Il y fond vers les souvenirs. Ou ne seraient-ce pas plutôt les souvenirs qui lui fondent dessus ?
 
Tout un univers renaît dans lequel il est plongé à son tour, sans aucun ménagement. La narration comme teintée de sepia suinte de détresse et prend à la gorge. Les fantasmes et leur démesure s'étalent au grand jour en pleins mots. L'histoire en tsunami et ses répliques intempestives, implacables, incompréhensibles. Ce saut vers le cœur de l'angoisse est comme ce trou noir que les Henning et sa petite sœur Luna. Une marche forcée vers le monstre qui s'y cache. Mais une marche vers le sens.
 
Le style qui sert ce roman dans le roman, avec toutes ses images en écho et sa symbolique, est simple, clair. Net et sans fioritures. L'angoisse et son sens appellent à la confrontation. Pas question de fuir.
 
Je tiens particulièrement à souligner l'intensité du monde enfantin mis en scène ici. Il est poignant, l'émotion y est crue, la vulnérabilité de l'enfant qui plus est sans réponse à ses questions étreint le lecteur. Cela a été pour moi parfois à la limite du supportable. Et ce tout en douceur. Sans éclats. D'aucuns trouveront à la lecture peut-être ce sentiment exagéré. Sans doute qu'ils n'auront pas laissé le monde de l'enfant aussi authentique et direct les toucher. Juli Zeh va chercher en nous le noyau vibrant que l'adulte sait protéger prudemment. Que l'enfant porte à vif le plus souvent.
 
Et ce lien fraternel, cette responsabilité de l'aîné, à six ans qui doit veiller sur la petite. Cette dernière qui regarde avec des yeux admiratifs et brillants son grand frère en qui sa confiance est aveugle. Protéger et se laisser protéger. Aider, soutenir. Seuls. Abandonnés. Et jamais ne baisser les bras ou alors quelques minutes vite passées. La lutte incessante et sans plainte de l'enfant qui sans le savoir est un guerrier de la survie.
 
Deux univers côte à côte ou plutôt l'un dans l'autre, en creux et profondément. Sans transition de l'un à l'autre aussi brutal que l'angoisse. Aussi brutal que le réel pour l'enfant désarmé. Le lecteur pourra tenter de se débattre. Il n'en sera pas moins tourbillonné au fond du puits sombre du monstre le plus laid, envahi de la conscience même passagère du poids de l'histoire et des expériences de petit humain impotent.
 
 
Vertigineux.
  
 
Juli Zeh, trad allemand Rose Labourie - Nouvel An - Actes Sud - 9782330125769 – 20 €
 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Actes Sud
Genre : littérature...
Total pages : 192
Traducteur :
ISBN : 9782330125769

Nouvel an

de Juli Zeh

En vacances sur l’île de Lanzarote, Henning décide soudain de s’éloigner de l’asphyxie familiale, d’un amour mêlé d’incompréhension et d’une paternité qui l’écrase : enfourchant son vélo, il entreprend une ascension harassante. Arrivé au sommet de la montagne, il découvre une maison familière, et avec elle le souvenir d’un traumatisme enfantin. Dans cette même maison, à l’âge de six ans, l’absence inexpliquée de ses parents l’a laissé plusieurs jours durant seul responsable de sa soeur encore bébé. Le roman ressuscite chaque instant de cette expérience d’abandon qui se révèle la clef du mal-être de Henning. Au-delà de l’empathie qui se tisse entre le lecteur et les deux enfants en détresse, Juli Zeh, à son meilleur, se livre à un travail vertigineux d’expérimentation psychique.

J'achète ce livre grand format à 20.00 €