Fugues - Pauline Doudelet

Pauline - 22.04.2012

Livre


Je vous avais déjà parlé de Pauline Doudelet, pour ses Petits meurtres à Paris, à l’époque j’avais dit que j’en lirais d’autres, eh bien c’est chose (enfin) faite !

Aujourd’hui je vais donc vous parler de Fugues ! Quand j’en entends ce mot, cela me fait penser à la musique. Mais là ce n’est pas le sujet ! Ici il s’agit bien de fugues au sens où on l’entend régulièrement dans les journaux.

La couverture, soumise aux choix des lecteurs il y a quelques mois sur le site de Pauline est aussi intrigante et belle que l’histoire et m’attirait depuis longtemps !

Au départ, il s’agit de l’histoire d’un fugueur de 40 ans qui achète une bâtisse isolée du monde et dont personne ne veut à cause de meurtres qui y ont été commis. Lui, il l’achète cash. Il y rencontre une fugueuse de 16 ans qui ne veut plus voir son père.

Ce récit ne commence ni par le début, ni par la fin, mais plutôt pas le milieu ! Au lecteur de remettre les faits dans l’ordre ! Je me suis d’ailleurs un peu emmêlé de temps en temps et des indicateurs de temps ne seraient peut-être pas une mauvaise chose, surtout lors du premier retour en arrière où l’on est un peu surpris ! Le récit commence par le début de la nouvelle vie de nos deux héros. Deux héros que les sentiments ne devraient pas unir. Et pourtant, leur passé, leur présent et même leur avenir, tous les unis. Ils sont unis pour survivre dans un environnement qui leur est hostile et où la France entière est à leur recherche.

C’est un roman qui mêle sentiment et polar, et qui est haletant pour le lecteur. La relation entre les deux héros peut être gênante pour le lecteur, mais elle est clairement expliquée et compréhensible. Commencez-le, vous ne pourrez plus vous arrêter.

Pour vous le procurer, il vous en coutera 2,99€ sur le site de Pauline Doudelet ou sur toutes les bonnes librairies numériques. Et bonne nouvelle pour ceux qui n’ont pas encore de liseuse, vous pouvez aussi vous le procurer en version papier à la même adresse !

Sinon, au rayon polar, Pauline a également écrit Petits meurtres à Paris et Pluie de corps qui vient de paraitre chez Numeriklivres.

Une chronique qui rentre dans le cadre du Club des lecteurs numériques !