medias

Gueule-tranchée, une traversée dans la violence du siècle

Mimiche - 11.12.2019

Livre - La ballade de Gueule Tranchée - Narrative non fiction - Grasset Glenn Taylor


RÉCIT ÉTRANGER - En 2010, le magazine Time a dépêché un journaliste, Glenn Taylor, en Virginie-Occidentale, pour interviewer celui qui était récemment devenu, à tout juste cent huit ans révolus, le plus vieil homme de l’État. Un vieil homme à la réputation sulfureuse qui avait échappé à une mort certaine lorsque sa mère, Mittie Ann Taggart, avait voulu le baptiser dans les eaux de la Tug River, dont elle avait dû casser la glace pour le tremper dedans ! Et parce que le bébé braillait quand elle l'en avait sorti, elle l'avait laissé être emporté par le courant...
 
 
 

Heureusement pour lui, quelques centaines de mètres en aval, il avait été repêché par Ona Dorsett, une jeune veuve d'une trentaine d'années, qui avait déjà accueilli chez elle une petite fille abandonnée par sa trop jeune mère violée. Elle l'avait donc réchauffé et ramené à la vie, pendant que Mittie Ann était enfermée au Foyer des Incurables de Huntington : une chance pour elle, car pas mal de gens avaient proposé de lyncher cette femme accusée, un peu prématurément malgré tout, d’infanticide !
 
Peu de jours plus tard, réveillée en plein nuit par les pleurs du petit Early Taggart, Ona lui découvre des gencives ensanglantées, que le médecin considérera avec étonnement être des dents qui poussaient avec plusieurs mois d'avance. Des cicatrices certainement infectées par les poussières de charbon que la Tug River charriait en aval des mines. Une infection incurable qui accompagnait des caries, un pourrissement des gencives et une haleine peu ragoûtante !
 
Alors, Ona avait déployé sans succès toute sa science des herbes et des tisanes pour le soigner et utilisé sans conviction la poudre de perlimpinpin du docteur Wable. C'est seulement en lui frottant les gencives avec cette gnôle incomparable (qu'elle avait appris à distiller avec son mari, dont elle avait encore amélioré la recette après la disparition de celui-ci, et qu'elle produisait et écoulait clandestinement depuis avec un succès toujours renouvelé) que le petit Early se calmait et s'endormait !
 
N'empêche ! Il avait bien la Gueule-Tranchée, comme l'avait parfaitement compris le médecin.
 
GT était donc devenu un surnom qui allait, parmi tout un tas d'autres noms, comme Chicky d'Or ou encore A.C. Gilbert et quelques autres encore, émailler une vie chaotique, la plupart du temps en marge de la société.
 
Alors, quand le journaliste de Time a demandé au vieil homme de lui parler de sa vie, pas sûr qu'il ait eu l'ombre d'une petite idée de tout ce qu'il allait entendre...
 
À l'orée du XXème siècle débutant, en Virginie-Occidentale, dans un pays minier où le patronat local traitait les mineurs comme des humains de seconde zone (et que dire alors des mineurs noirs !!!...), on ne pouvait pas s'attendre à un roman fleurant bon le romantisme et les roses parfumées !
 
Glenn Taylor rentre rapidement et brutalement dans le vif du sujet d'une société qui ne connaît que le rapport de force dans la violence et les pétarades des pétoires qui accompagnent généralement les « discussions » souvent viriles...
 
La justice y est expéditive. La force et le pouvoir lui donne les armes que la loi pourrait lui refuser. Il ne reste pas beaucoup d'options, pour ceux qui ne sont pas « du bon côté du manche », de faire entendre leur voix sauf à s'engager dans des actions frontales collectives de grande ampleur auxquelles, de toutes façons, vont répondre des briseurs de grèves qui n'hésiteront pas à s'en prendre, y compris par les armes, aux meneurs, voire à leurs familles.
 
La Virginie-Occidentale est un état de l'est des États-Unis mais c'est encore largement une ambiance de far-west qui y règne, avec la porte grande ouverte qu'offre, à tout détenteur d'arme à feu, la notion sans conteste de « légitime défense »...
 
C'est dans cette ambiance que Glenn Taylor va forger les premières décennies de Gueule-Tranchée et le faire basculer dans la clandestinité qui dictera ensuite toutes ses dérobades dès que cela commencera à sentir le roussi autour de lui.
 
Et, de fait, cette situation en marge de la société que GT quitte de temps en temps pour reprendre une vie au grand jour (vie qu'il abandonne aussi vite, au besoin, pour reprendre une vie d'ours des montagnes et se faire oublier) permet à Glenn Taylor de jouer avec l'histoire de son héros aussi bien qu'avec celle des États-Unis, et avec l'attention du journaliste du Time qui ne peut, comme le lecteur, que se poser des questions sans réponses quant au vrai et au faux que distille ce vrai beau parleur, faux taciturne et peut-être magnifique embobineur !
 
Malgré les longues périodes passées par Early, planqué au fond des montagnes, en autarcie, hors des sentiers où il pourrait rencontrer autre chose que des ours, des couguars ou des ratons-laveurs, le fil de cette histoire se déroule sans temps mort, et embarque son lecteur dans une valse folle pour le mener, par le bout du nez, d'un bout à l'autre du siècle, à droite, à gauche, sans lui laisser le temps de souffler ni de démêler les vérités des mensonges ou des affabulations. Mais pour son plus grand plaisir de traverser un roman débridé, plein de surprises et de rebondissements.
 
Jusqu'à un point final qui sera surtout d'interrogation et laissera ainsi chacun inventer son chemin !
 
 
Glenn Taylor, trad. anglais (US) Brice Matthieussent – La ballade de gueule-tranchée – Grasset – 9782246759515 – 20 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Grasset Et Fasquelle
Genre : littérature...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782246759515

La ballade de gueule-tranchée

de Glenn Taylor

Voici l'histoire d'une légende vivante, d'un homme qui - pour autant qu'on puisse se fier à la véracité de ses aventures - résume à lui seul l'âme et l'histoire de l'Amérique.1903, comté de Mingo, Virginie-Occidentale. La mère d'Early Taggart, démente et bigote, croyant avoir enfanté le rejeton du diable, tente de le noyer dans l'eau glacée de la rivière ; le petit garçon survit, mais défiguré à vie par une infection qui lui vaudra l'un de ses nombreux surnoms.

J'achète ce livre grand format à 20.30 €