Hemlock : les loups sont entrés dans la ville

Cécile Pellerin - 19.06.2013

Livre - loup-garou - fantastique - minorité


Un titre à consonance étrange et inquiétante et une couverture noire sur laquelle figure une belle jeune femme au regard mystérieux, presque apeuré donnent le ton de ce roman fantastique, a mi-chemin entre l'intrigue policière et paranormale, destiné  principalement à des adolescents de fin de collège car certaines scènes, plutôt bien décrites, assez saisissantes, soulèvent à la lecture, une certaine crainte, un réel malaise, parfois même de l'effroi. A ne pas lire seul(e) la nuit ! Frissons garantis !

 

Hemlock est le nom d'une petite ville américaine, « trop tranquille pour héberger des gangs »,  où sévit un tueur en série qu'on soupçonne être un loup garou, c'est-à-dire un être humain, porteur du syndrome lycanthrope et capable donc de se transformer en loup et de dépecer ses proies avec violence et cruauté. Une seule morsure ou une blessure peuvent suffire à contaminer un homme et à le transformer en monstre pour le restant de sa vie. L'histoire démarre à la mort d'une jeune femme, Amy, petite fille de sénateur, retrouvée morte, probablement assassinée par un loup garou.

 

Sa meilleure amie, Mackenzie Dobson, héroïne du roman est très affectée par ce meurtre, tente de comprendre ce qui a pu se produire, ne peut se résoudre à accepter cette mort tant la présence de son amie se manifeste encore autour d'elle. Avec la complicité de son meilleur copain, Kyle et Jason, l'ami d'Amy, tellement affecté qu'il a commencé à boire,  elle tente d'oublier et de se reconstruire puis commence à enquêter sur les circonstances de la mort d'Amy, plus obscures qu'elles ne paraissent. 

 

Mais c'est sans compter l'ambiance nauséabonde qui sévit dans la ville depuis ce meurtre. Une sorte de milice, les Trackers, a investi la ville et traque sans relâche les loups garous avec des méthodes brutales, ultra-violentes, tolérées par la police.  « Officiellement, les Trackers étaient soumis aux mêmes lois que tout le monde ; en réalité, la police les laissait faire ce qu'ils voulaient quand ils débarquaient en ville. » Suspicion et intimidation sont de mises et bientôt ces unités spéciales font régner dans la ville un climat de peur et d'inquiétude pesant.

 

Un univers fantastique aux allures réalistes, voire symboliques qui n'est pas sans rappeler les violences extrémistes de certains groupuscules racistes à l'égard des minorités. On frissonne, tant les scènes de combats sont réalistes.

 

Dans ce contexte effrayant, intolérant et violent, se dessine pourtant une histoire sentimentale, très ordinaire, proche assurément du quotidien des lecteurs et les interrogations des personnages, les relations humaines qu'ils entretiennent entre eux pourraient s'intégrer sans problèmes dans la vie d'adolescents contemporains, toutes catégories sociales confondues. Une tonalité juste, une pointe d'émotion, des instants sensibles mais aussi l'évocation d'un contexte social et politique bien actuel  offrent au récit de l'intérêt, une proximité réaliste avec les personnages même si l'existence des loups garous place volontiers l'histoire dans un genre fantastique.

 

Ce roman s'annonce comme le premier d'une trilogie mais peut se lire indépendamment de la suite. Il offre au lecteur un récit autonome et une fin, même provisoire, satisfaisante et aboutie.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.