Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Ice cream & châtiments, de Nadine Monfils : Elvis Presley revient

La rédaction - 06.06.2017

Livre - Ice cream châtiments Nadine Monfils - Elvis Presley Cadillac - Fleuve éditions


Elvis Cadillac, tu connais ? Hé ben tu devrais ! On t’en a parlé il y a à peine plus d’un an, quand Nadine Monfils a publié Elvis Cadillac, King from Charleroi (Fleuve éditions, 2016). La bonne nouvelle si tu as raté le train, c’est que ça vient de sortir au format poche (Pocket). L’autre super nouvelle, c’est que le meilleur sosie du King est de retour dans un nouveau roman et que ça décoiffe !




 

Elvis a établi ses quartiers à Chimay. C’est qu’il a un important concert dans un home de la région, alors il est venu un peu plus tôt, histoire de s’imprégner de l’ambiance et tester les produits locaux (le fromage, mais pas que). Ce concert, il va le faire comme s’il était devant un stade en délire, par respect pour la mémoire du King et pour ces gens qui n’ont jamais eu la chance de le voir sur scène. Sa chemise le boudine mais ça fera presque pareil.
 


 

Au volant de sa Cadillac rose, il roule joyeusement sur une petite route reculée de cette belle campagne après avoir sifflé quelques bières (tradition locale oblige) tout en discutant avec sa chienne Priscilla quand tout à coup… Bam ! Il écrase un petit vieux. Mais qu’est-ce qu’il foutait là tout nu au beau milieu de la nuit ? Pas question de le laisser au bord du chemin comme un animal, un peu de respect pour les morts.

Elvis décide de conduire le cadavre jusqu’à sa tanière. Pas de bol ! La majorette qu’il a ramenée la veille est toujours là. Et elle connait le vieux : c’est une ancienne vedette de la télé ! Ce qui devait être une petite tournée tranquille se transforme tout doucement en thriller. Car Elvis décide de se lancer dans une enquête pour découvrir ce qui se trame dans le coin.
 

 

Au cours de ses aventures, le sosie du King fera des rencontres pour le moins détonantes. Il croisera la route de Mickey et Spéculoos, les deux crapules les plus ratées que la Terre ait connues, des fêlés du bocal, des vieux qui ont coupé le lien avec la vie réelle, et (surtout) Mémé Cornemuse, cette vieille bique aux mœurs tout sauf catholiques. Elle est dingue mais au moins ça swingue avec elle, pas le temps de s’emmerder !
 

 

Dans Ice cream (prononcer à la bruxelloise sinon ça marche pas) & châtiments, Nadine Monfils nous entraine à nouveau dans des aventures rocambolesques en compagnie d’Elvis Cadillac. Ça décape, ça flingue et ça zigouille à tour de bras. Pas le temps de dire ouf qu’on a un nouveau cadavre dans le coffre ! Mais on comprend vite que l’intrigue n’est qu’un prétexte aux péripéties. Parce qu’avec une bibliographie longue comme le bras, l’auteure a appris à torcher une histoire.

« N’est-ce pas la préoccupation de tout vrai artiste, que de ne pas se plagier ou entrer dans un moule parce que « ça marche«  ? Y a-t-il pire prison que celle où on s’enferme pour plaire au public ou gagner de l’argent ? La plupart du temps, les artistes se flinguent eux-mêmes, parce qu’ils font trop de compromis. » Aux frontières du vulgaire et de plain-pied dans l’insolence, Nadine Cornemuse… euh je veux dire Nadine Monfils nous entraine dans un univers déjanté. À croire qu’elle a trempé sa plume dans la Chimay !

 

Tu vas voir, lecteur, tu vas rire tellement c’est grossier et dingue ! Parce que t’as pas l’habitude qu’on te bouscule comme ça, et qu’on ne suive pas les codes, hein ? Et plus c’est fou, plus t’aimes ça. Les personnages sont tellement des ratés loufoques que tu vas finir par les trouver attachants (bon, tu vas peut-être pas pleurer quand ils clamsent parce qu’il faut pas pousser mémé dans les orties). Et ça, c’est le talent de l’auteure.
 

[Extraits] Ice cream & châtiments de Nadine Monfils


Née à Etterbeek mais établie depuis de nombreuses années à Montmartre, Nadine Monfils publie des livres depuis 1984.  Polar, nouvelle, jeunesse, roman, théâtre : elle s’est essayée à tous les genres. Elvis Cadillac est à présent officiellement un personnage récurrent de son œuvre, au côté du commissaire Léon ou de Mémé Cornemuse (qui fait bien plus qu’une apparition dans ce roman). D’ailleurs, on peut déjà te dire que Monfils n’en a pas terminé avec lui. Il paraitrait qu’il sera de retour l’année prochaine et que ça va déménager (au propre comme au figuré).
 

Nadine Monfils sort ce nouvel opus des aventures de notre sosie préféré à peine plus d’un an après le premier. Juste à temps pour faire le lien avec le Boulevard du polar, le festival dont elle est la marraine et qui ouvrira ses portes dans quelques jours. Ça c’est top.
 

Audrey Chèvrefeuille
Avec Le Carnet et les instants


Pour approfondir

Editeur : Fleuve Noir
Genre :
Total pages : 220
Traducteur :
ISBN : 9782265116375

Ice cream et châtiments

de Nadine Monfils

Elvis Cadillac roule à fond les ballons sur une petite route de Belgique du côté de Chimay où la trappiste coule à flots. Invité dans un " home " de vieux pour y donner un concert, le sosie officiel du King est chaud boulette. La banane rose fluo de sa chienne Priscilla vole au vent. Soudain, crac ! il s'aperçoit qu'il a renversé une ancienne vedette de la télé !

J'achète ce livre grand format à 17.90 €

J'achète ce livre numérique à 17.90...75488205.................09........1......