Itinéraire d'un psychanalyste gâté

Fasseur Barbara - 30.08.2019

Livre - Agathe Anne Cathrine Bomann - La Peuplade - rentree litteraire 2019


ROMAN ETRANGER - Psychologue et romancière danoise, Anne Cathrine Bomann nous transporte de l’autre côté du divan dans son premier roman, Agathe, publié chez La Peuplade. Habituée de la poésie, elle nous narre l’histoire d’un psychanalyste en fin de carrière, attendant la retraite comme un enfant le début des vacances scolaires. Le vieux médecin vit ses derniers chapitres à rebours, mais c’est sans compter sur une dernière rencontre, une dernière patiente qui s’impose, Agathe.
 
 
Impatient, le vieux médecin compte, il compte les jours, les entretiens restants, les heures et pourtant, il continue de perdre du temps. Avide de liberté, il reste prisonnier des apparences, des habitudes devenues routine, et d’une époque qui semble désuète. Canne, chapeau, secrétaire et restaurant du coin, plus que quelques centaines d’entretiens, centaines d’histoires à écouter et c’est la libération, à moins que...
 
Un quotidien tragi-comique peuplé de caricatures volatiles de ses patients, de petites manies secrètes de praticien et mérite dans lequel planent beaucoup de questions, jamais de réponses. Ses certitudes s’étiolent au rythme des consultations qui s’égrènent, le bestiaire des patients comme casting de la comédie humaine qui se joue entre les quatre murs d’un cabinet, la vie, la mort et surtout la peur. Chapitre après chapitre, la certitude et le calme font place à l’angoisse, au doute et à la solitude. Il sait ce qu’il perd, ce qu’il laisse, ce qu’il ne veut plus, mais sait-il seulement ce qu’il trouvera de l’autre côté ?
 
« J’avais nourri l’idée que la vraie vie, la récompense de tout ce labeur, m’attendait quand je prendrais ma retraite ». Comme un imposteur, après cinquante ans dans l’intimité de son propre cabinet de psychanalyse, l’angoisse se fait reine une fois la porte claquée par le dernier patient de la journée. Qu’y a-t-il après une vie à écouter, à ne pas interférer, à ne pas déranger ?  Notre vieux docteur reste « fichtrement incapable de voir ce que cette vie contiendrait qui vaudrait la peine de s’en réjouir ».
 
Faire le vide dans sa vie pour se laisser envahir de l’amertume d’un soi qui ne cesse de grandir dans un corps qui, lui, ne peut plus s’expandre, ne peut plus faire de place. « Le temps s’écoulait en moi comme l’eau au travers d’un filtre rouillé que personne ne se décide à changer ». Jusqu’au jour où, de saint Stephan à son cabinet, la patiente Allemande insiste, agrippe, le rend prisonnier à nouveau, mais de son regard, de sa détresse. Agathe Zimmermann fait son entrée.
  
« Était-ce moi qui me lisais en elle ? », Agathe va le révèler à lui-même dans ses angoisses et dans ses craintes.

Son histoire, son dossier médical de saint Stéphane, ses envies suicidaires et sa détermination quasi maniaque à prendre rendez-vous, à parler à notre narrateur mettent le récit en branle. Elle est là pour se battre, pour apprendre à « fonctionner », se relever quand on a plus l’envie de vivre. Elle ne veut plus exister, mais ne souhaite pas de miracle, elle ne veut pas être sauvée ou soignée, elle veut simplement parler.

Impensable secret, indicible désir, alors que tout se meurt en elle, il trouve le sens de la vie dans son désir de mourir. Les attentes de l’une emplissent peu à peu l’attente de l’autre.
 
Agathe se fait à la fois fléau et salvation. « Mais enfin, docteur, comment pouvez-vous passer votre vie à soulager la souffrance des autres sans avoir un regard sur la vôtre ? »

Agathe devient sa voix, crescendo, sa vérité. Quand les rôles s’inversent, que la patiente que l’on ne voulait ni entendre ni aider se fait attendre et désirer, quand elle le fait réfléchir, quand elle nomme les pensées qu’il se refuse à manifester, ainsi naît Agathe.


 
Anne Cathrine Bomann, trad. danois Inès Jorgensen - Agathe - La Peuplade - 9782924898352 - 18€
 
Dossier - Rentrée littéraire 2019 : une cuvée de 524 romans à découvrir


Commentaires
Je ne comprend pas pourquoi cet homme est considéré comme " gâté " Une vie entière dédiée à son travail , presqu 'un sacerdoce , doit on considérer cela comme une gâterie ??
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : La Peuplade
Genre : autres...
Total pages : 176
Traducteur :
ISBN : 9782924898352

Agathe

de Bomann, Anne Cathrine

Soixante-douze ans passés, un demi-siècle de pratique et huit cents entretiens restants avant la fermeture de son cabinet : voilà ce qu'il subsiste du parcours d'un psychanalyste en fin de carrière. Or, l'arrivée imprévue d'une ultime patiente, Agathe Zimmermann, une Allemande à l'odeur de pomme, renverse tout. Fragile et transparente comme du verre, elle a perdu l'envie de vivre. Agathe, c'est l'histoire d'un petit miracle, la rencontre de deux êtres vides qui se remplissent à nouveau. Anne Cathrine Bomann signe ici un roman intelligent et inattendu, décortiquant avec tendresse les angoisses humaines : être, devenir quelqu'un, désirer et vieillir. Serait-il possible de découvrir enfin de quoi on a vraiment peur ? Tout le monde sait qu'on ne doit pas mélanger la thérapie et la vraie vie ; vois ce qui est arrivé à ce bon Jung.

J'achète ce livre grand format à €