J’ai tant vu le soleil : cheminer avec Stendhal, et brûler d’un feu enfoui

Auteur invité - 12.06.2020

Livre - Emmanuel de Waresquiel Stendhal - J'ai tant vu le soleil - Stendhal essai Gallimard


ESSAI LITTÉRAIRE - Des résidences secondaires de l’esprit, naissent des voluptés sans vacances. Le retrait y est la règle, lire le plaisir, le soleil la récompense. C’est le lieu des passions accordées. Les raconter suppose une connivence propice à la remémoration. C’est pourquoi, au seuil de ses pages sur Stendhal, Emmanuel de Waresquiel use avec pudeur du terme d’ “essai”. Cependant, le lecteur ne pourra s’y tromper : ce n’est pas à une tentative ni à une démonstration qu’il est convié, mais à une promenade amoureuse, où l’on bavarde avec soi-même d’une personne plaisante : « Arrigo Beyle, Milanese ».
 
 


« J’aime l’écrivain et donc j’aime l’homme », avoue tout bonnement le grand historien, spécialiste de la Révolution, l’Empire et la Restauration, et auteur d’études sur Talleyrand ou Fouché. Aussi remet-il ses pas dans ceux de Stendhal, son pain de l’âme, en mêlant savamment la vie de l’auteur de La Chartreuse de Parme aux mouvements de l’Histoire. Le relisant, il se relit lui-même, et laisse deviner la part cachée de romanesque dans cette vie d’érudition.

Ecrit « par surprise, en maraudant », son Stendhal est plein de charme et nous partageons en chemin ses émerveillements, pour la belle Italie, la musique de Mozart et de Rossini, la peinture, et quelques initiales, alphabet de ses conquêtes tracé dans le sable de ses fiascos. Beyle est tout à ses contradictions : républicain se perdant parmi les aristocrates, ambitieux rêvant servitude, militaire assoiffé d’indépendance, timide affolé de femmes, romancier promis à la gloire qui se méfiait des traces écrites et s’inventa tout un bouquet de pseudonymes (dont le très saurien « William Crocodile » !). Il brûle, mais son feu est enfoui. Ce livre plein de tact et d’élégance est celui d’un homme fidèle à sa secrète folie.

La mélancolie qui s’exprime si finement (« La liberté, la fraternité, la justice sont l’étoffe de nos chimères »), se voit parfois importunée par le frôlement d’une approximation (comme lorsque l’auteur attribue à Michel Crouzet une trouvaille de Stendhal lui-même). Ce pas de côté contribue peut-être à faire de cet « essai » un « récit », ce dont le lecteur ne saurait se plaindre. Peut-être alors manque-t-il, en dépit d’une écriture sobre et raffinée, ce rien d’audace : se jeter à l’eau du style ? Quitte à éclabousser un peu la prose du Code Civil. Mais cette mince réserve ne doit pas vous éloigner de ce beau livre.
 
Une ultime mise en garde : quand deux amis marchent côte à côte, au gré d’un confiant paysage, et que l’un se met à parler de sa maîtresse, qu’il en vante les beautés, la constance, le vertige, et que cela dure tout le temps de la promenade, il court le risque soit de lasser son compagnon, soit de lui donner l’envie de lui ravir sa belle. C’est le danger qui guette J’ai tant vu le soleil : nous éloigner d’Emmanuel de Waresquiel pour nous jeter dans les bras de Stendhal !
   
 
Emmanuel de Waresquiel – J’ai tant vu le soleil – Gallimard – 9782072887505 – 13 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : critiques et essais
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782072887505

J'ai tant vu le soleil

de Emmanuel de Waresquiel

'Comment m’amuserai-je quand je serai vieux, si je laisse mourir la bougie qui éclaire la lanterne magique?'"

J'achète ce livre grand format à 13.00 €

J'achète ce livre numérique à 9.49 €