Je me souviens de tous vos rêves, de René Frégni : un poème sculpté

Anahita Ettehadi - 18.04.2016

Livre - René Frégni - souviens tous rêves - Je me souviens de tous vos rêves gallimard


Je me souviens de tous vos rêves de René Frégni, paru aux éditions Gallimard en février 2016, est un roman délicieux sur les paysages de Provence, l’enfance de l’auteur, sa vie, et les destins qu’il a croisés. 

 

 

 

Je me souviens de tous vos rêves est une promenade bucolique en plein cœur de Manosque et des villages alentours. L’auteur nous invite à découvrir, ou redécouvrir, la campagne provençale, sa flore, belle et généreuse, ses endroits reculés, abandonnés, et à se délecter des parfums de rose, de lavande et d’oliviers. 

 

René Frégni dépeint la Provence comme un havre de paix, un petit paradis terrestre qui ne cessera de le surprendre, de l’émerveiller. Il retrace les instants de son enfance qui l’ont façonné, comme les balades silencieuses auprès son père, un amateur de chasse, de l’émotion qui l’habite selon le mois, la saison. Il explique son rapport à l’écriture et la littérature, son besoin de tenir quotidiennement un carnet afin d’apaiser sa peur de mourir, se remémore les auteurs, les œuvres qui l’ont bouleversé. 

 

L’auteur fait l’éloge des êtres qu’il rencontre, des personnages singuliers, déterminés, un brin déments et parfois solitaires, comme ce formidable libraire, Joël Gattefossé, ou encore cet homme étrange, nommé Pierre, qui parcourt les lieux désaffectés pour leur redonner vie à travers ses clichés. Le tableau qu’il dresse de ces individus est chargé de tendresse, d’admiration, de mélancolie. 

 

René Frégni célèbre également les femmes, leur beauté, évoque leurs gestes – la façon dont elles entretiennent un jardin, la manière dont elles relèvent leurs cheveux – avec grâce, pudeur et sensualité. 

 

Cette œuvre est un délice d’écriture que l’on savoure comme l’on contemplerait un Monet ou un Gauguin. Le lecteur est submergé de couleurs, d’arômes et de sensations. Chaque teinte, chaque relief, chaque fragrance de ce décor sauvage nous emplissent d’une indicible allégresse et profonde nostalgie. Le lecteur se laisse bercer par cette ambiance pittoresque, cette infinie poésie. Les mots de René Frégni sont gorgés de soleil, de vitalité, de sérénité.

 

L’auteur capte l’essence même de l’écriture, et l’on comprend le véritable pouvoir du livre, la meilleure des médecines.  

 

Je me souviens de tous vos rêves est un poème, sculpté dans une langue pure et raffinée telle de la porcelaine, qui éloigne l’ombre de la mort et rappelle que la beauté se trouve en chaque chose, chaque être vivant, chaque instant de vie, même les plus simples. Ce roman n’est autre qu’un rêve exaucé. 

 


Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : litterature...
Total pages : 160
Traducteur :
ISBN : 9782070107049

Je me souviens de tous vos rêves

de René Frégni

L'automne en Provence est limpide et bleu, ce n'est pas une saison, c'est un fruit : les touristes sont partis, la nature exulte dans une profusion de couleurs et d'odeurs. Mais si l'écrivain-flâneur célèbre avec sa sensualité coutumière Manosque et la campagne provençale, il est avant tout attentif à ceux qui vivent dans les recoins de la société, les pauvres, les fous, les errants dont il se sent frère, et dont il parle sans apitoiement. Les femmes sont aussi très présentes, les servantes d'auberge longuement contemplées, ou Isabelle, 'la fiancée des corbeaux', auprès de qui l'écrivain trouve paix et bonheur. Qu'il s'agisse de raconter la mort d'un chat ou la surprise d'entendre une femme qui jouit dans la maison voisine, à chaque page de ce livre vibre une émotion simple et sincère.

J'achète ce livre grand format à 14 €

J'achète ce livre numérique à 9.99 €