Jusqu'où iriez-vous pour devenir un héros ?

Fasseur Barbara - 01.03.2019

Livre - Vicious VE Schawab Lumen - Roman adolescence adulte - ambition vengeance pouvoir


YOUNG ADULT ETRANGER - Après la clôture de la série Shades of Magic, Lumen nous propose de découvrir Evil, la nouvelle duologie de V.E. Schwab. Résolument plus sombre et décidément plus adulte, le premier tome, Vicious, nous présente un univers où le bien ne semble trouver sa place. L’adage combattre le mal par le mal n’a jamais sonné aussi juste.
 
 

 
C’est une histoire d’amitié qui tourne au vinaigre. Vicious met en scène Victor Vale et Eliot Cardale, de leur amitié quasi fraternelle à leur haine fratricide. Ce qui a commencé comme une compétition bon enfant entre deux étudiants un peu trop intelligents se transforme vite en cruel jeu de traque, une valse malsaine qui les mènera aux portes de la mort, une seconde fois.
 
Au cours de recherches universitaires, Eli découvre comment devenir un véritable super héros, comment se doter de pouvoirs hors du commun, comment devenir ExtraOrdinaire. Il ne s’agit pas de trouver une araignée génétiquement modifiée ou de servir de cobaye à un labo douteux, non, il suffit simplement de revenir d’entre les morts. Prêt à tout pour mettre la théorie en pratique, l’esprit de compétition des deux jeunes hommes les pousse à tout mettre en oeuvre pour passer à l’acte en premier. Un double sacrifice qui, au lieu de réveiller le meilleur, révélera le pire pour une seconde chance qui sonne comme une malédiction.
 
L’abolition des frontières entre la vie et la mort brise celles de la morale et de l’amitié. Dix ans plus tard, Vic, fraîchement évadé de prison est bien résolu à réparer les erreurs du passé et à retrouver Eli. Nourris par la jalousie et les remords d’un triangle ambigu à la fois amoureux et amical, c’est une toute autre compétition et de plus grands enjeux qui entoureront leurs retrouvailles. Ce qui devait être une simple vengeance adulescente mettra au jour un projet qui causera leur perte au sens propre comme au figuré. Alors qui sera le plus fou, le plus dangereux des deux?
 
L’intrigue se construit dès lors comme un puzzle qui de flash-back en flash-back retrace l’histoire de cette amitié qui s’est embrasée en une nuit. Victor nourrit sa vengeance et sa haine en retraçant à chaque instant le chemin qui l’a mené jusqu’à la ville de Merit pour l’affrontement final. La narration au présent, entrecoupée de souvenirs, se déroule sous les yeux du lecteur faisant monter doucement le suspense. Un récit à rebours où les passés se rembobinent jusqu’à entrer en collision avec le présent.
 
Aux côtés des deux protagonistes, on découvre peu à peu les caractéristiques des EO, ce qu’ils ont gagné en revenant de la mort, mais aussi et avant tout ce qu’ils ont perdu ou plutôt sacrifié. Comme souvent avec Schwab les dynamiques se devinent, se dessinent et se construisent plus qu’elles ne se justifient et s’expliquent. Bien que l’amitié qui se meut en haine et le désir de vengeance ne soient pas des moteurs d’intrigue inédits, le traitement des personnages et l’ambiance malsaine qui baigne le récit vaut le détour. Tous les méfaits y sont si bien justifiés qu’ils ne semblent finalement pas si terribles, apparaissant presque comme la seule solution possible.
L’auteure met ainsi en avant la subjectivité des limites et de la réalité. Elle multiplie les récits, montrant que l’on peut faire dire ce que l’on veut aux textes, aux gens et aux situations si l’on choisit correctement ce qu’on l’on expose. Dès lors qu’il est rapporté, aucun récit ne sera jamais complet et entièrement véridique. Victoria Schwab construit en parallèle une réflexion sur la vérité et les apparences, sur les dichotomies encore trop présentes, en se demandant si l’opposé du mal est forcément le bien.
 
Parce qu’ici pas de super gentils ou de grands méchants. Ils ont tous des peurs, des histoires, mais surtout des raisons d’agir. Alors, à l’image de Victor nous voilà bientôt à nous prendre d’affection pour ces âmes errantes et incomprises.
 
Au lecteur de redéfinir où s’arrête l’humain et où commence le monstre. Les situations ne cessent de se retourner et notre vision et conception des choses d’être remise en cause, c’est addictif et ça se dévore. Et vous, jusqu’où iriez-vous pour devenir un héros ?
 
 
Victoria Schwab, trad. Sarah Dali - Vicious - Edition Lumen -  9782371022034 - 16 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Lumen
Genre :
Total pages : 532
Traducteur :
ISBN : 9782371022034

Vicious

de Schwab, V.E.(Auteur) SARAH DALI(Traducteur)

Autrefois, Eli et Victor étaient les meilleurs amis du monde. Mais cette époque est bien finie. Elle est même... morte et enterrée.

J'achète ce livre grand format à 16 €