medias

Kalpa Impérial d'Angélica Gorodischer, “une boucle vicieuse et une danse macabre”

Auteur invité - 06.07.2017

Livre - Kalpa Impérial livre - Angélica Gorodischer - Éditions La Volte


Kalpa Impérial c'est un souffle de liberté écrit lors d'une période trouble. C'est un roman empreint de noirceur et de lumière, de bajofondos et de lueur, souvent entremêlés, voire fusionnels. 

 



 

Kalpa Impérial (empire infini) c'est ça, une boucle vicieuse et une danse macabre qui se répètent et ne trouvent comme finalité que le début d'une autre boucle sinueuse et d'une autre danse boiteuse. La petite musique de la tragédie humaine se répète sans cesse et sans arrêt. 

 

En Argentine, Angélica Gorodischer (née en1928) est une auteur culte aussi importante que Borges, Cortazar, Bioy Casares, Sabato, et pourtant elle n'a jamais été traduite en France en dehors d'une nouvelle dans l'anthologie bilingue consacrée aux auteurs argentins contemporains : Cross a la mandibula-Direct dans la mâchoire, aux Éditions Nuit Myrtide. 

 

Kalpa Impérial paraît juste après la dernière dictature argentine en 1983 (comme de nombreux livres argentins qui ont été censurés, il n'aurait pu paraître en cette période). 

 

Combler cette lacune semblait crucial. 
 

Cette auteur si importante dans le monde latino-américain devait avoir sa place dans les librairies françaises et être connue du lectorat français. 


Sous forme de onze nouvelles qui forment un tout, Kalpa Impérial est un livre universel qui raconte l'histoire d'un empire qui ne trouve jamais sa place, qui s'éteint et s'éveille à nouveau dans le seul but de s'éteindre puis de sourdre un jour encore pour disparaître à nouveau puis enfin renaître de ses cendres. 
 

Universel et visionnaire. 


Un livre dense qui pourtant se lit d'une traite dès que l'on s'y attèle. L'imaginaire incroyable de Angélica Gorodischer est très réaliste et captivant.  Elle conte l'histoire du monde sans le nommer. Elle relate des bribes de la vie de personnages hauts en couleur. 
 

Elle ressort les archives de l'horreur humaine pour essayer, en vain, de comprendre et de retisser des liens qui n'ont jamais existé. 
 

Kalpa Impérial c'est la folie, l'ignominie, l'absurdité, les larmes, les armes et la beauté du monde. 
 

Elle ne cite aucune des dictatures mais on les sent à plein nez et de plus elle évoque en son temps ce qui continue d'avoir lieu aujourd'hui partout dans le monde, puisqu'elle parle de crises migratoires, de despotisme, de famine, de politique, de pouvoir, de liberté... 
 

Elle parle d'écologie, de villes végétales qui commencent tout juste à voir le jour aujourd'hui. On a le sentiment que le livre a été écrit aujourd'hui. 
 

[Extraits] Kalpa impérial d'Angelica Gorodischer


C'est un livre poétique, onirique, un exemple parfait de la littérature argentine, de son écriture, de son style, de sa force, de son tempo, de son originalité, de sa personnalité. 
 

Une histoire fantastique, caustique et ubuesque (on pense souvent à Jarry), nos tripes sont malmenés mais on rit beaucoup. 
 

Kalpa Impérial c'est un conte, une fable. 
 

Une lecture jouissive. 


Mathias de Breyne
HuffPost
LinkedIn

Kalpa Impérial - Angélica Gorodischer - Éditions La Volte - 9782370490407 - 20 €
Traduction de l'espagnol (Argentine) par Mathias de Breyne

Pour approfondir

Editeur : La Volte
Genre :
Total pages : 246
Traducteur :
ISBN : 9782370490407

Kalpa impérial

de Angelica Gorodischer(Auteur) MATHIAS DE BREYNES(Traducteur)

En Argentine Angélica Gorodischer est une auteure aussi importante que J.L.Borges, J. Cortazar, A. Bioy Casares, E.Sabato, et pourtant elle n'a jamais été traduite en France, en dehors d'une nouvelle dans l'anthologie bilingue consacrée aux auteurs argentins contemporains de Mathias de Breyne.Ses oeuvres sont en revanche traduites dans de nombreux autres pays - Kalpa impérial est notamment traduit par Ursula Le Guin en anglais.

J'achète ce livre grand format à 20 €