Kuro et le bonhomme de neige & Kuro et le goûter surprise

Clément Solym - 29.06.2010

Livre - Kuro - Yashikazu - neige


Kuro et le bonhomme de neige et Kuro et le goûter-surprise de Yashikazu Takai, aux éditions Seuil Jeunesse : deux albums pleins de subtilités poétiques et un design attendrissant.


Kuro et le bonhomme de neige

C'est l'hiver. Il a neigé chez Kuro : pourquoi ne pas faire un bonhomme de neige ? Mais voilà que celui-ci se multiplie et qu'au petit matin Kuro se retrouve avec 1,2,3..... bonhommes de neige ! Par quelle magie est-ce arrivé ? Que se passe-t-il ?

Kuro et le goûter surprise


L' hiver est fini. Il fait un temps radieux dans la forêt de l'ours Kuro. Notre petit ourson est parti se balader mais il aimerait tant croquer dans un fruit rouge et juteux. Le grand air l'a creusé... Pas de chance ! À chaque fois qu'il s'approche de l'objet convoité, celui-ci s'envole, s'enfuit sous ses yeux écarquillés... Mais que se passe-t-il ?


Petit ours Kuro

Kuro et le bonhomme de neige et Kuro et le goûter surprise sont deux histoires tout en douceur. D'ailleurs avec un monsieur comme Yoshikazu Takai, ces deux titres parus aux éditions seuil jeunesse sont des valeurs sûres en terme d'album jeunesse. En effet, le créateur du jeune ourson, né à Osaka a déjà participé à de nombreux salons dédiés au livre jeunesse notamment à Bologne en 2001 puis en 2003 et en 2006. C'est un designer reconnu et diplômé de l'université d'Osaka dont le maître mot est de réconforter les plus jeunes.

Mais enfin... Pourquoi Kuro ? Et bien tout simplement parce qu'en japonais le mot noir se traduit par Kuro et que notre petit ourson ainsi que beaucoup d'éléments sont noirs dans ces albums... cela fait ressortir encore plus les éléments subtilement colorés par l'auteur...

Kuro et le designer de génie

Le design épuré de ces deux albums et les couleurs flashy utilisées par Takai rendent Kuro très attendrissant. Les décors et les différents personnages peuvent paraître relativement simples avec leur corps en formes géométriques mais l'illustrateur arrive a rendre ses personnages (et particulièrement Kuro) très mignons et expressifs. Difficile de ne pas tomber sous le charme de ce petit ourson tout rond.

Dans chaque album l'accent est mis sur une seule couleur, choisie et annoncée sur la couverture. On n’en trouve pas d'autre dans l'album: Yoshikazu Takai n'en utilise qu'une seule sur des pages en Noire et blanc  (ici le rouge et le vert) pour bien mettre en évidence ses différents éléments. C'est une façon très subtile de mettre en scène ses histoires : les touches de couleurs sur ces grandes étendues grisâtres donnent pas mal de relief à l'histoire et aux personnages. L'auteur fait preuve de beaucoup d'habileté dans l'utilisation de sa palette !


Retrouvez les oeuvres de Yoshikazu Takai sur :