L’ABC…Z des Héroïnes : les femmes changent le monde

Cécile Pellerin - 16.11.2016

Livre - femme - égalité homme-femme - Littérature jeunesse


C’est un livre peu ordinaire, inclassable et qui ne peut se limiter à la jeunesse. D’un format atypique et élégant, il ravira tous les publics, suscitera assurément les échanges, l’envie de partage, l’étonnement et l’amusement.

 

 

Sans être délibérément féministe, il a fait le choix d’évoquer des femmes hors-normes et atypiques, et, à la manière d’un abécédaire, propose au lecteur 26 portraits inédits, contemporains ou non, de femmes qui se distinguent, à leur manière, par leur engagement, leur courage, leur ténacité, leur passion insolite.

 

Loin des stéréotypes, l’ouvrage s’attache à révéler des êtres humains ordinaires avant d’être héroïques, attachants et vrais, passionnés et captivants, et sa pertinence, son intérêt, prouvent, une fois de plus mais sans idée fixe, que l’égalité homme-femme a encore du chemin à parcourir.

 

Puisse ce beau livre y contribuer un peu, orienter différemment notre regard, imposer le féminin comme il le mérite, et pas uniquement dans la langue française ! Aussi, partez sans tarder à la découverte de ces femmes libres et authentiques.

 

Délicat et finement écrit par Marylin Degrenne (la balade des livres), chaque portrait réalisé sur une double-page, raconte un parcours de vie. Assez denses, les histoires contiennent une mine d’éléments biographiques sensiblement illustrés par Florette Benoit, associant photographies, dessins, calligraphies, documents d’archives, jeux divers et coloriages.

 

 

Précis et ludique, l’ensemble offre une variété à la distribution sérielle des lettres.

 

Instructives et souvent joyeuses, anti-conventionnelles, les présentations ont la particularité de s’ouvrir au monde, de s’intéresser à la fois à des figures actuelles et plus anciennes, de n’établir aucune hiérarchie ; le seul ordre de classement étant la première lettre de la principale caractéristique du personnage (A comme Aventurière, E comme Espionne ou encore M comme Militante, etc…).

 

Ce livre peut alors s’ouvrir au hasard, au gré des lettres qui vous inspirent, en commençant par la fin si cela vous chante.

 

Et surtout, ne le lisez pas d’une traite. Savourez chaque portrait, à voix basse comme à voix haute (vous pouvez même, si vous le souhaitez, grâce à un flash-code, bénéficier d’une lecture audio), prenez le temps d’aller voir plus loin (en fin de volume notamment grâce aux pages “Pour en savoir plus” et “Sources”) et puis, laissez votre imagination s’éveiller et trouver elle-même ensuite, l’inspiration pour d’autres parcours, d’autres destinées singulières.

 

Cela semble évident. Loin d’être exhaustif, volontairement subjectif car aussi très personnel, l’ouvrage pourrait n’être que le premier volume d’une longue collection. Après Anne Bonny la pirate, Apollonia Poilâne la boulangère,  Maria Fernanda Cardoso la dompteuse de puces, Amma la guide spirituelle, Taimane Gardner la ukuléliste ou encore Véronique Rivest la sommelière, avec qui aimeriez-vous poursuivre ?

 

Et après le Canada, la Chine, la Turquie, la Suède, la France ou les Etats-Unis, vers où irez-vous chercher ?

 

Ce livre donne envie de se lancer dans l’aventure, en quête, soi-même, de celles qui, modestement, à leur échelle, changent doucement mais sûrement le monde.

 

Une initiative enthousiasmante et encourageante. 

 

Se procurer le livre : la balade des livres

 

Sur le même sujet, voir également : Dures à cuire