medias

L’Âge des Assassins : une fantasy à capuche addictive et surprenante

Bouder Robin - 27.02.2018

Livre - roman fantasy - bragelonne - assassins


Un roman de fantasy médiévale avec des assassins, encore… Oui, mais là, ce n’est pas pareil. Derrière un titre bateau et une 4e de couverture tout aussi banale pourrait bien se cacher une histoire géniale, prompte à nous embarquer pour un voyage palpitant dans un château aux noirs secrets, aux côtés de personnages fort charismatiques. Attention, roman très addictif.

 


 

Dans un monde médiéval où la magie est redoutée et les intrigues politiques vont bon train, Girton, apprenti assassin au pied-bot, et sa maîtresse Merela Karn se rendent à la cour du roi Doran ap Mennix. Là-bas. Ils sont contraints d’accepter une mission bien peu ordinaire : protéger l’héritier du trône, Aydor, d’un assassinat, et démasquer son commanditaire. Entre secrets, faux-semblants et pièges dissimulés, l’enquête de Girton et sa maîtresse prend rapidement une tournure inquiétante…

Quelle bonne surprise que cet Âge des Assassins ! On le sait, se renouveler dans le genre de la fantasy à assassins n’est jamais une chose facile, d’autant moins lorsqu’on a pour modèle Robin Hobb et son Assassin royal. Et pourtant, RJ Barker, nouveau venu dans le paysage de la fantasy britannique, nous offre là un véritable page-turner mêlant intrigues politiques, scènes d’action inspirées et dialogues piquants à souhait.

Le cadre en lui-même n’est pas bien original, les rois, chevaliers, sorciers et assassins étant légion en fantasy ; de plus, Barker prend le parti de ne nous donner qu’un aperçu de l’univers qu’il a créé, l’action se limitant aux environs du château de Maniyadoc. Pour autant, ce décor limité suffit amplement, tant il s’y passe de choses : on prend énormément de plaisir à rencontrer les multiples protagonistes, amicaux ou non, qui arpentent ce huis-clos, ainsi qu’à vivre la vie d’écuyer de Girton, couverture dissimulant sa véritable identité.

Quel bonheur, par ailleurs, d’arpenter les couloirs tortueux aux côtés d’un personnage aussi sympathique que Girton ! Apprenti dévoué à l’esprit vif, le jeune homme s’attire bien vite la sympathie du lecteur ; plus d’une fois on se surprendra à retenir sa respiration avec l’assassin en herbe, à sentir l’adrénaline monter en nous lors des scènes d’action, à rire de ses pointes d’humour et à angoisser devant le danger.

Mais Girton n’est pas le seul personnage marquant du roman, loin de là : sa maîtresse, Merela, est peut-être le point fort de ce premier tome. Tantôt intrigante, tantôt attachante lorsque l’on découvre ses failles, c’est toujours un bonheur de la voir intervenir. De manière générale, les personnages sont tous très bien écrits : le mystérieux Neander, la belle Drusl, le sympathique Rufra, le cruel Aydor ou bien la reine Adran possèdent un réalisme et une ambiguïté tels que le lecteur ne sait jamais à qui il est possible de faire confiance… pour son plus grand plaisir.

Le tout se trouve complété par une écriture maîtrisée, fluide, addictive qui nous fait tourner les pages à toute vitesse. Sans aucun temps mort, l’intrigue se partage parfaitement bien les moments d’action et de suspense ; chaque chapitre nous emmène plus loin dans les tréfonds de ce château, nous faisant rassembler au compte-goutte les indices qui mèneront au fin mot de l’histoire.


[Extraits] Le royaume blessé t.1 ; l'âge des assassins
de R.J. Barker
  


Ainsi, les rebondissements s’ensuivent jusqu’à une fin plus rapide qui fait pleuvoir les révélations et les combats. La dernière page se tourne avec un sentiment de satisfaction, mêlé à une envie pressante de retourner à Maniyadoc et de retrouver vite Girton et ses compagnons.

L’Âge des Assassins constitue une très bonne surprise, un parfait condensé de ce que l’on aime dans un roman d’aventures : des personnages forts, une intrigue menée tambour battant, des scènes d’action réussies et des rebondissements intelligents. Vite, la suite !


 

R.J. Barker  trad. Nenad Savic – Le Royaume blessé, T1: L’Âge des Assassins – Bragelonne – 9791028111441 – 25 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Bragelonne
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9791028111441

L'Âge des assassins

de RJ Barker

Girton Pied-bot, apprenti de la plus célèbre criminelle des Terres lasses, ne maîtrise pas encore totalement l’art de tuer. Et la dernière mission qu’on leur a confiée, à sa maîtresse et à lui, s’annonce encore plus dangereuse que d’ordinaire. En effet, il leur faudra sauver une vie, empêcher le meurtre de l’héritier du trône et démasquer le traître commanditaire. Dans un royaume au bord de la guerre civile, au sein d’un château débordant de pièges et de faux-semblants, Girton va trouver des alliés inattendus, s’attirer des responsabilités involontaires et devoir déjouer une conspiration qui pourrait bien détruire un pays tout entier... Nenad Savic (Traducteur)

J'achète ce livre grand format à 25 €

J'achète ce livre numérique à 25.00..1.77129711.................09........1.....