L'Alzheimer de mon père, guide à usage des jeunes trentenaires

Victor De Sepausy - 16.07.2018

Livre - Rachel Khong - maladie Alzheimer famille - célibataire trentenaire maladie


Au secours, j’ai trente ans et je ne veux pas grandir. Qu’on se comprend : vieillir, la belle affaire, mais grandir, assumer, devenir adulte, non. Ruth Young vient d’être embauchée pour travailler à San Francisco, et son fiancé lui annonce qu’elle partira seule. Bye-bye Vitamines, ou l’apprentissage de la vie par Rachel Khong.



 

 

Joel te quitte, et te voici célibataire, dans une nouvelle vie, nouvelle ville, et possiblement perdue dans un spacieux appartement de Bernal Heights — deux kilomètres de la Baie et quatre du Golfe de Farallones, côté océan Pacifique. L’angoisse. Pour les vacances de Noël, Ruth déprimée décide de retourner chez ses parents, mais à Los Angeles, le passé la rattrape : son père, brillant professeur d’histoire, est atteint de la maladie d’Alzheimer. Et la situation se dégrade rapidement. 

 

Pour aider la famille, elle choisit de quitter son job à San Francisco, et s’occuper d’un père irascible, dont la mémoire défaillante l’aide plus encore à affirmer qu’il va bien. Le tout à la demande de sa mère, évidemment.

 

Ruth se trouve entre l’injustice de cette rupture cruelle – elle qui a métamorphosé Joel, c’est finalement une autre qui en profitera. Ou en profite déjà — et ce père capable de s’enfuir de la maison nu, elle aura beaucoup à redécouvrir. 

 

Cumulant les observations, c’est tout l’art de composer avec un parent qui s’avance vers une puérilité infantile. Elle multiplie les constats, parfois effrayée, parfois amusée. Ou comment la génération Y, protégée de bien des choses, se retrouve confrontée aux malheurs de son époque un peu folle. La tragicomédie moderne, en somme.

 

Tourné à la manière d’un journal intime, ce roman se lit comme une descente aux enfers, à la découverte des parents de Ruth. Les problèmes d’alcool et les multiples infidélités de son père, une famille fragile… Et finalement, ce couple père-fille nous embarque dans une histoire qui évite le pathétique pour ne préserver que cette émouvante relation. Le tout avec un humour cynique qui permet cette pirouette narrative.  

 

Sombre et drôle. Un joli tour de force.

 

Précision : Rachel Khong travaille comme éditrice et auteure food, ce qui expliquera le sens du détail pour les poses de yoga et les repas aux aliments identifiés comme favorisant la mémoire — méduses et autres légumes crucifères, que le père rebaptise crucifiés…

Une note amusante et gentiment réaliste, d’autant que sa propre grand-mère était atteinte de la maladie d’Alzheimer. 


Rachel Khong, trad. Caroline Bouet – Bye-bye, vitamines – Les escales – 9782365693677 – 19;90 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Les Escales
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782365693677

Bye-bye, vitamines

de Rachel Khong

Un roman pétillant et touchant, mené par une héroine irrésistible, qui se penche sur la famille et les détours improbables que peut prendre la vie.Après avoir fait preuve d'un comportement pour le moins étrange, Howard Young, éminent professeur d'histoire, vient d'être diagnostiqué comme souffrant de la maladie d'Alzheimer. Quand sa femme demande l'aide de leur fille Ruth, celle-ci s'installe dans la maison parentale pour une année. À trente ans, en proie à ses propres doutes et confrontée à une vie qui ne ressemble pas à ce qu'elle avait imaginé, Ruth se retrouve plongée dans le joyeux chaos qui règne au sein de la famille : entre les rares moments de lucidité de son père et le comportement erratique de sa mère, la situation s'annonce plus compliquée que prévu. Un premier roman aussi frais qu'original, parsemé d'anecdotes loufoques, d'humour et d'humanité.

J'achète ce livre grand format à 19.90 €

J'achète ce livre numérique à 13.93...77619490.................09........1......