L’herbier philosophe, déambulations d’un jardinier poète

Christine Barros - 10.09.2020

Livre - Herbier philosophe - Grasset album jeunesse - koan poesie aquarelles


ALBUM JEUNESSE - Immortelle, souci, pavot douteux, cosmos, belles de nuit et de jour, dame de onze heures… Quiconque a déambulé avec une gourmandise ravie dans un jardin, ou jardiné, voit peut-être surgir l’image, la saison, la texture, le parfum de ces plantes aux noms si évocateurs. C’est tout l’objet du magnifique album L’herbier philosophe que Cécile Hudrisier et Agnès Domergue proposent chez Grasset Jeunesse, où koan et aquarelles se répondent en poésie.
 



 
« Si je te demande de ne penser à rien, à quoi penses-tu ? », « On meurt d’avoir vécu. Les immortelles sont-elles vivantes ? » « Crois-tu que le vent se blesse lorsqu’il se bat contre les âmes barbares ? » « Qui de la fleur ou du soleil est le plus proche de l’autre ? »
 
Les dessins à l’aquarelle de Cécile Hudrisier, réhaussés de fins traits d’encre, certains tels des calligraphies, les plantes et fleurs comme vibrantes sous un souffle gracile, éloignent du réel et engagent le pas dans la rêverie, la mémoire, la réflexion, le silence. Agnès Domergue nous invite à l’art du koan, cette forme ancestrale d’écriture, entre maxime philosophique, réflexion spirituelle et haïkus, qui fait nous échapper de la logique habituelle et provoque une « étincelle d’éveil ».
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#petitbijou @cecilehudrisier et @domergueagnes - L’herbier philosophe – @grassetjeunesse Immortelle, souci, pavot douteux, cosmos, belles de nuit et de jour, dame de onze heures… « Si je te demande de ne penser à rien, à quoi penses-tu ? », « On meurt d’avoir vécu. Les immortelles sont-elles vivantes ? » « Crois-tu que le vent se blesse lorsqu’il se bat contre les âmes barbares ? » « Qui de la fleur ou du soleil est le plus proche de l’autre ? » Comme un baume salvateur, un retour au silence et la beauté de l’insignifiant. La poésie puissante de ceux qui les ont nommées, fleurs et plantes. Le Koan comme chemin vers un autre regard, une autre vision. Chronique à paraître à la sortie sur le site. Pour les petits, à partir de 5 ans, en ligne directe avec le merveilleux du monde et du langage ; pour les grands, pour la poésie et le silence. à paraître le 9 septembre - 9782246816652 - 18,50 € #revequejeteleprete #albumjeunesse #pourlesgrandsaussi #ilnyapasquelarentreelitteraire #koan #poesie #botanique #herbier #lherbierphilosophe #livres #books #instalivre #livrestagram #instabook #bookstagram #booklover #bookaddict #libraireforever @actualitte

Une publication partagée par Titi_Libraire (@titilibraire) le




Les noms des fleurs, puissamment évocateurs, raviront les pioupioux, et nous intriguent et interrogent, juste après l’esquisse de sourire tendre qu’ils provoquent : quel est le premier botaniste ou jardinier à les avoir nommées ainsi ?
 
Et l’on se plaît à reconnaitre celles dont nous ignorions le nom, ou à s’alanguir dans les réminiscences, en nous plongeant, avec notre assentiment mélancolique, dans un souriant et apaisé silence… à l’instar de cette mésange, immobile, devant ce fruit d’amour en cage, regardant le cou coupé du soleil.
 
Ma grand-mère s’enorgueillissait d’avoir, dans un de ses parterres jalousement travaillés, un « Désespoir du peintre »…
 
 
 
Cécile Hudrisier (illustration) et Agnès Domergue (texte) – L’herbier philosophe – Grasset Jeunesse – 9782246816652 – 18.50 €


Commentaires
MERCI ! <3 <3 <3
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.