medias

L'humanité devenue monstrueuse : Michael Grant signe l'après Gone

Florent D. - 05.12.2018

Livre - Monster Michael Grant - Michael Grant Gone - mutants humains monstres


YOUNG ADULT – Après l’explosion d’une météorite sur plage de Perdido, qui avait frappé une centrale nucléaire, la population s’est évanouie. Seuls les enfants ont réchappé à la catastrophe survenue quatre années plus tôt. Mais ces derniers se retrouvent prisonniers d’un dôme invisible, qu’un virus extraterrestre a produit. 




 
À l’intérieur de la Zone, les animaux avaient muté, de même que les adolescents. Au fil du temps, ils ont développé des pouvoirs étranges, souvent dangereux. Dans ce monde devenu terrifiant, l’inconnu est redoutable, porteur de mort. Si le dôme a disparu, les pluies de météores s’abattent avec plus de violence encore. 

Et avec elles, se répand un virus plus dévastateur encore. Des mutations qu’il subissait, le monde en est venu à ce que les humains se changent en monstres. Et comme il se doit, certains puisent dans ces ressources nouvelles de quoi imposer la loi du plus fort. D’autres tentent de faire le bien...

Au milieu, des agences gouvernementales aux motivations douteuses cherchent à contenir la situation. 


Qui a découvert le travail de Michael Grant avec son épouse Katherine Applegate à travers Animorphs ne se sentira pas totalement dépaysé. 

On y retrouve la guerre, l’horreur, la déshumanisation, et le devenir de l’humanité en proie à une lutte entre Bien et Mal. Mais l’univers est résolument plus moderne. Clairement, Grant a amélioré ses séquences d’action, avec un sens évident des effets cinématographiques. Et s’il doit y avoir des victimes, l’auteur n’hésite pas...
 
Des personnages diversifiés, au tempérament solide et présenté avec une réelle complexité : identités, genres, orientation sexuelle, difficile d’accuser l’ouvrage de manquer de représentativité, sans verser dans l’excès. On se détache là de Gone, sa précédente série, bien que de nombreux personnages fassent des apparitions – presque des caméos...

Plus puissant, plus efficace, plus vaste, Monster se présente comme un spin-off à l’ambiance très différente. Les mutants ont laissé la place à des créatures qui n’ont plus rien d’humain. Et ce n’est que le début.


Michael Grant, traduction (anglais) Julie Lafon – Monster – PKJ – 9782266285575 – 19,90 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Pocket Jeunesse
Genre :
Total pages :
Traducteur : julie lafon
ISBN : 9782266285575

Monster t.1

de Michael Grant

La Zone a disparu depuis quatre ans. Tant bien que mal, les survivants ont retrouvé un monde normal, où les adultes sont de retour. Mais à la suite de violentes pluies de météorites, un virus extraterrestre se répand dans le monde entier, provoquant des mutations chez les humains. Tandis que certains adolescents se changent en monstres incontrôlables, d'autres, désormais dotés de superpouvoirs, jouent les héros. C'est une terrifiante bataille entre le bien et le mal qui commence...

J'achète ce livre grand format à 19.90 €